Trump Media Group affiche une perte épouvantable au premier trimestre

Trump Media Group affiche une perte épouvantable au premier trimestre
Trump Media Group affiche une perte épouvantable au premier trimestre

Outre ses ennuis judiciaires, Donald Trump doit aussi faire face à des déboires économiques. L’ancien président de la société de médias américaine Trump Media and Technology Group (TMTG) a annoncé lundi avoir perdu plus de 300 millions de dollars au premier trimestre 2024.

Le groupe a enregistré une perte nette de 327,6 millions de dollars de janvier à mars, contre une perte nette d’un peu plus de 210 000 dollars pour la même période l’an dernier. Sur ces trois mois, TMTG, dont le principal actif est le réseau social Truth Social, n’a réalisé que 770 500 $ de chiffre d’affaires.

Un groupe en Bourse depuis le 26 mars

Coté à la Bourse de New York depuis le 26 mars, le groupe de médias du candidat républicain à la Maison Blanche est désormais tenu de publier ses résultats trimestriels.

Pour entrer à Wall Street, TMTG a fusionné avec Digital World Acquisition Corp (DWAC), un véhicule coté, ou SPAC, dont le seul objectif est de permettre à une entreprise d’accéder plus facilement à la Bourse. Cela a coûté au groupe de Donald Trump plus de 6 millions de dollars, quadruplant la perte opérationnelle par rapport au 1er trimestre 2023, à 12,1 millions de dollars.

“Selon les données fournies à TMTG, au 29 avril 2024, les actions de la société étaient détenues par plus de 621 000 actionnaires, dont la grande majorité sont des investisseurs particuliers”, a détaillé la société.

La fortune de Trump réduite

Le cours du Trump Media and Technology Group s’est effondré de plus de 70% après son introduction en bourse, avant de rebondir à partir de la mi-avril. Cette chute avait réduit la fortune de Donald Trump, qui contrôle 57,3% des actions de TMTG, de plusieurs milliards de dollars.

Le directeur général du groupe, Devin Nunes, ancien élu républicain, avait accusé les hedge funds de manipuler le marché pour faire baisser le cours de ses actions en utilisant un mécanisme illégal. Il a assuré lundi que TMTG était « bien capitalisé ». “Notre fonds de roulement positif nous permet d’explorer et de poursuivre un large éventail d’initiatives et d’innovations pour développer la plateforme Truth Social, y compris des activités potentielles de fusions et d’acquisitions”, a-t-il ajouté. . « Nous sommes particulièrement enthousiastes à l’idée de faire progresser le domaine du streaming TV en direct en développant notre propre réseau de diffusion de contenu », a commenté Devin Nunes.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Le salon automobile de Genève sabordé face à la baisse d’intérêt des constructeurs