Le point sur le marché – Hausse prudente en vue en Europe en l’absence d’indicateurs

Le point sur le marché – Hausse prudente en vue en Europe en l’absence d’indicateurs
Le point sur le marché – Hausse prudente en vue en Europe en l’absence d’indicateurs

* Wall Street a terminé vendredi dans un ordre désorganisé

* Le CAC 40 vu à +0,23% et l’Eurostoxx 50 à +0,28%

* Les rendements obligataires américains stables

par Claude Chendjou

PARIS, 20 mai (Reuters) – Les principales Bourses européennes devraient progresser prudemment lundi en l’absence d’indicateurs économiques majeurs, ce jour étant également férié pour la fête chrétienne de la Pentecôte même s’il ne s’agit pas d’un jour chômé. Marchés financiers.

Selon les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien devrait gagner 0,23% à l’ouverture. Le Dax de Francfort pourrait progresser de 0,24%, tandis que le FTSE 100 de Londres devrait gagner 0,19%. L’indice EuroStoxx 50 est attendu en hausse de 0,28%.

La tendance positive devrait suivre dans le sillage des marchés asiatiques qui sont au plus haut depuis deux ans, portés notamment par les mesures les plus étendues prises par la Chine pour faire face à sa crise dans le secteur immobilier.

En raison de la Pentecôte, les échanges commerciaux devraient être faibles en Europe alors que les dernières séances ont bénéficié du ralentissement de l’inflation aux Etats-Unis, ouvrant la voie à une prochaine baisse de taux de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Plusieurs banquiers centraux des deux côtés de l’Atlantique, comme Isabel Schnabel dans la zone euro, mettent désormais en garde contre un optimisme excessif quant à l’assouplissement monétaire anticipé par les marchés.

Michelle Bowman, de la Fed, affirme même que la banque centrale pourrait augmenter ses taux si nécessaire, notamment si l’inflation ne ralentit pas suffisamment.

Du côté des indicateurs macroéconomiques, aucun rendez-vous majeur n’est à l’ordre du jour aujourd’hui, les investisseurs attendant surtout les données PMI sur l’activité des principales économies au cours de la semaine.

UNE RUE À WALL

La Bourse de New York a terminé en déroute vendredi, reprenant un peu son souffle tandis que le Dow Jones a établi une clôture record au-dessus des 40.000 points.

L’indice Dow Jones a gagné 0,3%, soit 134,21 points, à 40.003,59 points.

L’indice élargi Standard & Poor’s 500 a gagné 6,17 points, soit 0,1% à 5.303,27 points.

Le Nasdaq Composite a chuté de 12.355 points, soit 0,1% à 16.685,966 points.

“Aujourd’hui est un jour de digestion : nous venons d’établir des records et nous entrons maintenant dans une quatrième semaine consécutive de gains, et le marché semble faire une pause”, a déclaré Keith Lerner, co-directeur des investissements. chez Truist Advisory Services.

En valeurs, AMD gagne 1,13%, Microsoft ayant annoncé son intention de proposer à ses clients des puces destinées à l’intelligence artificielle conçues par le groupe californien.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l’indice Nikkei a avancé de 0,79% à 39.095,61 points, après avoir touché le seuil symbolique des 39.000 points pour la première fois depuis avril, bénéficiant à son tour du climat d’optimisme à Wall Street. Le Topix au sens large a pris 0,64% à 2.763,31 points.

Les valeurs « technologiques » comme Shin-Etsu Chemical (+5,03%) et Tokyo Electron (+0,36%) sont recherchées.

L’indice MSCI regroupant les valeurs d’Asie et du Pacifique (hors Japon) gagne 0,25%, au plus haut depuis deux ans, grâce notamment à la bonne tenue des valeurs d’Australie et de Corée du Sud.

En Chine, l’indice Shanghai SSE Composite a gagné 0,45% et le CSI 300 a augmenté de 0,30%, les investisseurs ayant salué les mesures “historiques” prises par Pékin pour redresser le secteur immobilier, principal obstacle à la croissance de la deuxième économie mondiale. Le gouvernement chinois va donc autoriser les autorités locales à acheter certains appartements et faciliter l’accès aux prêts immobiliers, tandis que la banque centrale mettra en place une facilité de financement supplémentaire de 1 000 milliards de yuans (126,8 milliards d’euros).

VALEURS À SUIVRE EN EUROPE :

ECHANGES/TARIFS

Le dollar est pratiquement stable (-0,04%) face à un panier de devises de référence.

L’euro gagne 0,08%, à 1,0879 dollar, consolidant son pic de près de deux mois atteint vendredi à 1,0895 dollar.

La livre sterling s’échange à 1,2703 dollar (+0,03%).

Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans varie peu, à 4,4139%, après une baisse de 8,4 points la semaine dernière.

HUILE

Le marché pétrolier est en hausse en raison des incertitudes géopolitiques au Moyen-Orient et de l’annonce de la mort du président iranien Ebrahim Raïssi, décédé dimanche dans un accident d’hélicoptère dans un épais brouillard dans une zone montagneuse.

Le Brent a augmenté de 0,14% à 84,10 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a augmenté de 0,01% à 80,05 dollars.

PAS D’INDICATEUR ÉCONOMIQUE MAJEUR CE JOUR (Écrit par Claude Chendjou)

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le transport routier norvégien de marchandises détaillé par le CNR
NEXT Le Nikkei japonais passe sous la barre des 38 000 actions ; Toyota tombe