la date de sa comparution contrecarre ses plans

la date de sa comparution contrecarre ses plans
la date de sa comparution contrecarre ses plans

Justin Timberlake se prépare à comparaître devant le juge. Dans la nuit du lundi 17 au mardi 18 juin, le chanteur a été arrêté pour conduite en état d’ébriété après une soirée arrosée à l’American Hotel de Sag Harbor, dans les Hamptons. Après un alcootest, l’ex de Britney Spears a été menotté et arrêté par la police qui l’a vu franchir un stop et faire un écart sur la route, selon les informations de TMZ. Si ses amis ont tenté de négocier avec la police, Justin Timberlake a été inculpé avant d’être libéré sous caution le 18 juin. Mais il devra comparaître devant le tribunal le 26 juillet. Une date qui pourrait bien chambouler sa tournée mondiale, appelée Oubliez le monde de demain, puisqu’à cette même date, le chanteur doit se produire en Pologne.

Lors de son arrestation, le compagnon de Jessica Biel aurait porté plainte auprès de la Poste de New York. “Cela va gâcher la tournée», aurait-il souligné. Le policier, qui ignorait visiblement que l’homme qu’il venait d’arrêter était célèbre, lui a alors demandé de quelle tournée il faisait référence. “Le tour du monde», a alors expliqué le chanteur. Il faut dire que cette tournée est importante pour Justin Timberlake puisqu’elle marque son grand retour sur la scène internationale après sept ans d’absence, et représente sa septième tournée solo.

>> PHOTOS – Michael Jackson, Paris Hilton… retour sur les mugshots des célébrités

Justin Timberlake arrêté par la police : son mugshot dévoilé

Après avoir été menotté et emmené au poste de police, Justin Timberlake a été filmé. Page six a également révélé la photo du chanteur. Sur la photo, il apparaissait “le regard vitreux et les yeux injectés de sang.” Un agent a confié que “son haleine sentait l’alcool.” Justin Timberlake aurait expliqué qu’il ne l’avait pas fait “J’ai bu un seul Martini et j’ai suivi (ses) amis chez eux.” Selon un autre policier, l’acteur était «incapable de suivre les instructions », car il avait du mal à coordonner ses mouvements et parlait lentement. Il a finalement quitté le commissariat, casquette vissée sur le front et lunettes de soleil sur le nez, accompagné de son avocat, Eddie Burke Jr.

Crédits photos : Backgrid USA / Bestimage

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La fraîcheur, l’atout de Luiza Béré – .
NEXT la première édition de FESTIGOLA prévue pour début août prochain – .