moins de 18 ans, Alphonse remporte la treizième saison

moins de 18 ans, Alphonse remporte la treizième saison
moins de 18 ans, Alphonse remporte la treizième saison

Ils n’étaient pas deux pour un titre (comme au même moment, sur France 2, l’Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain qui étaient en compétition pour remporter la Coupe de France). Pour résister au football, TF1 avait vu grand : non pas quatre apprentis chanteurs mais cinq qui se sont battus ce samedi 25 mai, en direct, pour être désignés “La Plus Belle Voix” lors de la grande finale de la treizième saison de “The Voice”, le journal télévisé.

En guise d’échauffement, Baptiste Sartoria, Alphonse, Gabriel Lobao, Iris et Shanys participent tous à un medley avec la chanteuse Soprano. Pour ceux qui ne font pas partie de « The Voice family », ce sont les ouailles respectives de Vianney, Zazie, Mika, Bigflo & Oli et même Camille Lellouche, qui, pour sa première comme coach, a récupéré plusieurs éliminés de ses camarades en parallèle. concours « Le retour de la voix ».

« Quelle finale ! Quelle saison ! » A la fin du festival des couleurs sur « Roule » du rappeur marseillais, Nikos Aliagas, en smoking violet, accueille tout le monde avec un torrent de superlatifs. Et rappelez-vous la règle simple : ils se produiront tous en solo, ainsi qu’en duo avec une « star » confirmée (Lara Fabian, Marc Lavoine, le Père Noël, Loreen et Nemo, les deux derniers vainqueurs de l’Eurovision).

Tout au long de l’émission, les téléspectateurs votent via des messages SMS premium. Leurs deux favoris s’affronteront dans un face-à-face final au cours duquel ils chanteront leurs premiers singles, totalement inédits, écrits par leur coach, qui seront diffusés sur les plateformes de streaming à la fin du programme.

« Vous n’êtes jamais monté sur scène auparavant. Tu viens d’avoir ta mère pour public”

On commence par le poulain de Vianney, Baptiste Sartoria, celui qui a quitté son école de commerce à Montréal pour tenter sa chance à Paris. Pas très original, le sosie d’Amaury Vassili, tant pour la voix de baryton que pour les cheveux longs, choisit « L’Aigle noir » de Barbara, qui a dû être chanté 3 500 fois en télécrochets. Vianney salue la performance de l’étudiante à la chemise semi-transparente à volants.

« Vous n’êtes jamais monté sur scène auparavant. Vous venez d’avoir votre mère comme audience. Votre voix tremble parfois… Est-ce honteux ? Non, tu as le droit d’être là ! », raconte, sous le charme, le chanteur, qui aurait pu être avocat dans une autre vie. Comme ce sera le cas une heure plus tard lorsque Baptiste interprétera, de manière plus assurée, « Salted Popcorn » au piano avec le Père Noël et une cascade de cadeaux dorés.

Après que Gabriel Lobao ait chanté avec Nemo sa chanson « The Code » avec laquelle l’excentrique interprète suisse vient de remporter l’Eurovision, Shannys reprend « Hurt » de Christina Aguilera. On s’ennuie bien lors de cette performance qu’elle réalise sur un grand podium rose. Un peu trop sage, sans génie. « Shannys a un parcours incroyable. Elle vient de loin. Elle me surprend toujours. Je l’admire. Elle me rappelle Slimane. Il n’y a aucune raison pour qu’elle ne gagne pas ce soir”, applaudit Camille Lellouche.

Les duos se succèdent. Iris chante « Tattoo » avec Loreen, « une grande artiste, une grande chanteuse », dit Nikos. « Il fait ses courses, papa ! », continue-t-il de critiquer Big Flo, qui a proposé une collaboration avec le chanteur suédois. Aliagas envoie une cassette enregistrée par Slimane et rend hommage à Kendji Girac, qui vient de défrayer la chronique après avoir été abattu dans sa caravane fin avril. « Bon rétablissement mon ami, tu nous manques, nous espérons te revoir bientôt à la maison ! »

« Honnêtement, tu mérites de gagner »

Alphonse parle de son Bac, qu’il passe dans deux semaines, et enchaîne avec un duo avec Marc Lavoine sur “Les Yeux Revolver”. Shannys, coiffeuse de la ville, est « honorée » de se glisser dans le rôle de Maurane pour « Tu es mon autre » de Maurane…

Les superlatifs pleuvent encore lorsque Gabriel Lobao apparaît en solo pour « Who Wants to Live Forever » de Queen. Le jeune résident de Londres, qui a travaillé dans des comédies musicales, se produit vocalement dans cette chanson qui allie lyrisme et rock. De toute évidence, il est bien au-dessus des autres camarades de sa classe. Dommage qu’il monte trop souvent dans des notes aiguës que même Freddie Mercury n’osait pas chanter aussi haut.

Sa passerelle refuse de descendre et le chœur autour de lui ne propose que quelques toutes petites notes. Quoi qu’il en soit, Mika salue le « talent extraordinaire » de Gabriel, qui lui « a donné la chair de poule ». “Honnêtement, vous méritez de gagner”, a déclaré la star. Et nous sommes d’accord avec lui.

« Boris Vian, à la télévision, en prime time, en 2024. C’est possible, c’est La voix », félicite Nikos d’avoir accueilli le solo d’Alphonse. A pas encore 18 ans, il fait preuve d’indéniables talents d’acteur dans “J’suis snob”. Mais ses notes sont exactes, ce qui n’est vraiment pas le cas de tout ce que nous avons entendu jusqu’à présent. Cela se termine sous un nuage de confettis. « Ce qui arrive, c’est de la joie. Il a choisi de nous faire rire et de lâcher prise. Vous pourriez penser que c’est facile parce que c’est très bien fait (…). Vous avez tout d’un grand interprète et d’un grand chanteur”, se réjouit Zazie.

Iris clôture le bal avec « Comme d’habitude ». Inattendu d’y voir celui qui remplace Adnaé qui a dû abandonner au pied levé en finale pour accoucher d’un heureux événement. L’heure de la revanche, donc, sur une chanson risquée qui débute lentement avec un chant au piano. C’est mieux quand l’orchestre la rejoint, mais ce n’est pas révolutionnaire et complètement faux… « Elle a tout donné », conclut Nikos. Big Flo et Oli sont debout : “Elle passe toute dernière, elle casse tout, c’était incroyable”.

“Tu trembles les mains, papa!” »

Il est 23h22, l’huissier M. Simonin apporte l’enveloppe avec les deux noms des « super-finalistes » qui s’affronteront dans quelques secondes. «C’était extrêmement serré», révèle le responsable de la Une. Ce sera une finale 100% masculine puisque Alphonse et Baptiste Sartoria sont choisis. Nikos multiplie les éloges et les compliments envers les rejetés : « Ce spectacle est une réussite. Tout est ouvert pour vous, c’est tout ce que je vous souhaite en tout cas.

Baptiste Sartoria ouvre le bal avec « Mon rêve », morceau inédit écrit par son mentor Vianney, dont le refrain dans les basses encadre le refrain dans les aigus. Le jeune homme a les larmes aux yeux. « Quelle merveilleuse chanson ! Tes mains tremblent, papa ! », souffle l’animateur.

Alphonse enchaîne avec le accrocheur «À tous les coups», non écrit par Zazie, puisqu’il a refusé le titre proposé par sa muse. Pas sûr que ces deux morceaux connaissent un aussi gros succès que ceux de Pierre Garnier, le dernier lauréat de « Star Ac »…

A 23h55, après avoir beaucoup garni et prolongé le suspense, Nikos révèle que le successeur d’Aurélien Vivos est… Alphonse, élu avec 53% des suffrages du public ! Il s’agit de la quatrième victoire de Zazie depuis son arrivée dans cette émission en 2015.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV malade, le vainqueur de la Star Academy est contraint de prendre une lourde décision
NEXT Alice (Mariés au premier regard) évoque cette maladie auto-immune qui a ruiné son adolescence