«C’était difficile de garder le secret»

«C’était difficile de garder le secret»
«C’était difficile de garder le secret»

Étant un grand fan de la série, vous aviez déjà vu The Hidden Squad mais pensiez-vous qu’il y en aurait une cette année également ?

Clotaire : Alors honnêtement, c’était une grosse surprise parce que je l’avais complètement sorti de ma tête. Je ne pensais pas du tout à la Brigade Cachée. Quand ils m’ont appelé, le lendemain de mon élimination, je me suis dit : « Ah putain, oui, c’est vrai qu’il y a ce truc. Mais oui, c’est évident, en fait » . Mais du coup, j’ai été vraiment surpris.

C’est Pierre Gagnaire qui est à l’origine de la Brigade Cachée. Que représente-t-il pour toi ?

Cela représente la sagesse. Je dirai même sagesse et folie à la fois. C’est quelqu’un que je respecte beaucoup de par sa vision de la cuisine, et aussi de par son management, il a été l’un des premiers à vraiment s’intéresser au bien-être de ses collaborateurs. Et puis, je l’avais déjà rencontré, ça avait déjà été une très, très belle rencontre. Et donc, j’étais tellement ravi de savoir que c’était lui qui s’en occupait.

Comment ça s’est passé entre vous ?

Je pense que c’est une personne très gentille avec tout le monde et il n’a pas dérogé à la règle avec moi. Il a été génial du début à la fin.

Heureux d’avoir pu rejoindre l’aventure ?

Donc, pour être tout à fait honnête… Pas du tout. Quand j’ai été éliminé, je me suis senti soulagé parce que je me suis dit que j’allais retrouver ma vie, ma copine, mon appartement, mes amis. Voilà, j’étais bien content de rentrer à Copenhague et ils m’ont appelé le lendemain, et quand j’ai découvert que c’était pour la Brigade Cachée, je me suis dit : « Merde ! ». Et à la fin, j’ai eu ma copine au téléphone. Je lui ai raconté l’histoire de la Brigade Cachée, qu’il allait falloir que j’y retourne, que je n’étais pas plus enchanté que ça. Et puis elle m’a dit : « Écoute mec, je t’explique, je suis toute seule depuis presque deux mois, enceinte jusqu’au cou à Copenhague, pour que tu puisses faire Top Chef. Tu ferais mieux d’y aller et de l’écraser ! Il vous reste deux semaines de vraie compétition avant de savoir qui est en finale. Donnez tout et faites-le pour moi.

Elle avait raison, non ?

C’est vrai qu’elle a toujours raison (rires). Et puis même, je me suis dit qu’il y a tellement de gens qui veulent faire Top Chef, et me voilà, et je n’ai pas la bonne attitude, alors peut-être que je devrais changer ça. Et j’y suis revenu en me sentant mieux que jamais. Cela a été un déclencheur pour être libéré, je pense. C’est là que je me suis vraiment dit : « Hé mec, en fait tu as pris ton concours Top Chef en le prenant trop à la légère et tu n’as pas donné ce que tu pouvais donner et ça pourrait être – Il était temps que tu y arrive, tu as eu un chance et allez-y, donnez-vous un peu plus que ce que vous avez fait jusqu’à présent.

Avez-vous été surpris en apprenant que Quentin et Bryan étaient toujours dans l’aventure ?

Oui, je n’ai pas été surpris. Déjà, clairement, je n’ai pas du tout cherché à savoir qui était encore là parce que je savais que de toute façon, ils ne pouvaient pas en parler. Puisque moi aussi je ne pouvais pas en parler. Alors j’y suis allé et j’ai découvert que c’était Bryan et Quentin. En vérité, il n’était pas surprenant que ce soient eux puisqu’ils étaient parmi les derniers à se manifester. Et s’ils sont sortis en dernier, il y a une raison. J’étais juste heureux de les retrouver et de m’amuser à nouveau avec eux.

Par rapport à votre état d’esprit en quittant Top Chef, avez-vous finalement été soulagé de rester dans la Brigade ?

Oui, je suis vraiment remotivé et en plus, surtout avec le chef Gagnaire, c’est quand même assez incroyable. Là, ils ont vraiment frappé fort et voilà, je me dis : « Bon, vas-y, pose-les tous » (rires). Je suis arrivé avec un état d’esprit vraiment très différent. Et dans ma tête, je me suis dit, c’est comme le rugby, la meilleure façon de respecter ses adversaires, c’est d’y aller et de tout donner.

Vous avez aimé le côté un peu plus intimiste de la Brigade ?

Il y a une énergie différente, il y a moins de monde sur le plateau, il y a un côté un peu secret donc oui, beaucoup plus intimiste. Il y a un côté secret, il ne faut pas en parler, donc c’est aussi dur de ne pas pouvoir en parler. La veille d’aller faire la brigade cachée, j’étais avec Valentin à l’hôtel et je ne pouvais pas lui dire, donc ce n’était pas facile. C’était difficile de garder le secret mais c’était quand même une expérience formidable.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Les trois programmes à ne pas manquer en juin ! – .