Survivant Québec | Acide et râpeux comme un vin maison – .

Comme la maussade Madeleine de Si nous nous aimions encorearmé d’une canne à pêche Canadian Tire et s’ennuyant complètement devant un étang approvisionné : une pure perte de temps que la résurrection d’Audrey dans Survivant Québec.


Publié à 1h33

Mis à jour à 7h15

La finale a été rude et corsée pour la coquine Audrey, semblable à celle que vivra la « joyeuse » Madeleine de TVA lorsque son mari Michel lui servira un verre de son délicieux vin maison avec de l’eau distillée. Oui, on peut déceler des notes d’acidité et d’âpreté dans la même carafe.

L’élimination « surprise » d’Audrey, 36 ans, une entrepreneure de mode de Blainville, était aussi claire qu’un logo Columbia sur la chemise safari de l’animateur Patrice Bélanger. Personne ne gagne Survivant Québec en étant aussi paranoïaque, négative et contrôlante qu’Audrey, limite intimidateur.

C’était épuisant de regarder 22 minutes par nuit. Imaginez 42 jours, affamé et privé de sommeil. C’est juste insupportable. La manière agressive avec laquelle Audrey a réveillé André et Sébastien, qui avaient passé la nuit sur une chaise pliante, dans un coin de sable, aurait mérité un deuxième exil avec un Dominic qui bavarde sans arrêt, du bayou, de ses chapeaux. , bref, un flot de paroles écrasant 24h/24 et 7j/7.

type="image/webp"> type="image/jpeg">>>

IMAGE PRISE DE LA PAGE FACEBOOK DE SURVIVANT QUÉBEC

Audrey

Audrey dégageait une énergie chaotique qui la poussait à attaquer frontalement et sans finesse ses collègues. Et elle dirigeait tout le camp, tout le temps. Où vous allez ? Pourquoi leur parles-tu ? Enwèye, va chercher l’immunité avec lui dans la jungle ! Déguédine!

C’est dommage, car Audrey a su rassembler des informations cruciales pour son jeu et elle a habilement décodé les stratégies de pouvoir de la tribu fusionnée. En confiant à Nabil qu’elle orchestrait déjà l’expulsion de Marilou, Audrey a elle-même signé son arrêt de mort sur du papier sulfurisé aux bords brûlés.

Hyper confiante, Audrey bougeait trop vite, sans subtilité. Mais elle avait raison de douter de la loyauté de Florence et de Marilou, même si André lui répétait que les deux filles ne la trahiraient jamais, au grand jamais. Oops.

Pauvre André, aussi fidèle que rigide. Le retraité de 65 ans a perdu ses alliés les uns après les autres depuis son débarquement aux Philippines. Pour un concurrent qui valorise autant la parole d’une personne, il vend la sienne facilement, je pense. Avant l’éviction d’Audrey, André avait juré qu’il ne travaillerait jamais avec Kassandre, redoutable joueur de ce millésime 2024.

Et quelques secondes après la sortie d’Audrey ? Le bon André rendit son dentier et offrit sa pleine collaboration à cette même Kassandre, qui voyait clair à travers ses lunettes embuées.

type="image/webp"> type="image/jpeg">>>

IMAGE PRISE DE SURVIVANT QUÉBEC

André (à gauche) encourage les membres de son équipe.

Ce même André a également réprimandé Ghyslain et Ricky qui ont crié de joie lorsqu’Audrey a été vaincue. «C’était une réaction exagérée, ce n’était pas respectueux», a commenté André qui, ne l’oublions pas, a montré son majeur à l’équipe adverse lors de la première semaine de compétition.

Eh oui, l’entrepreneur immobilier Ghyslain, 29 ans, a été très bâclé avec Audrey et a oublié qu’elle rejoindrait le jury. Sur le papier, c’est une mauvaise chose de blesser l’ego d’un juré et de potentiellement perdre son vote en finale. Mais à la télévision, cela donne lieu à des moments tellement satisfaisants.

Ghyslain dit Flash, qui avait un pied dans la porte avant le conseil de dimanche, n’a même pas eu à demander l’immunité, la vraie, à son camarade Kassandre. En revanche, en dévoilant le papier officiel qui accompagnait son faux collier en bois, Ghyslain a signalé aux autres candidats que Survivant Québec que lui ou Kassandre possédaient une immunité valide.

Ce papier – qui renferme l’immunité – est impossible à falsifier, reproduire ou copier. Il est obligatoirement accompagné d’un collier, qui n’a pas encore été joué.

Je n’aurais jamais pensé écrire cette phrase, mais Nabil gagne du terrain et se positionne bien entre les différentes factions. Ça y est, c’est dit. Le spécialiste des relations d’affaires de 29 ans, même s’il ne remporte pas les défis physiques, tire les ficelles judicieusement.

Avec Kassandre, Marilou et Florence se démarquent clairement dans cette deuxième saison. Ils sont forts à tous les niveaux. « Allons-y, les filles », pour paraphraser la grande Shania Twain.

type="image/webp"> type="image/jpeg">>>

IMAGE DU SPECTACLE TRAÎTRES

Mériem dans Traîtres

Du côté du spectacle Traîtres de Noovo, la pilote d’avion et judoka Meriem, 33 ans, n’est pas plus agréable à suivre, il n’en reste pas moins qu’elle a identifié les trois traîtres dans le dernier épisode, à savoir Axel, Maxence et Marie-Josée, qui ont finalement été bannis. Trois sur trois pour Meriem. Personne d’autre qu’elle n’était aussi perspicace.

Meriem devina aussi, en une fraction de seconde, que Kim avait obtenu le bouclier protecteur. Semer le chaos permettrait-il à Meriem de déstabiliser les participants et de leur soutirer plus facilement des secrets ?

Dans l’esprit d’Audrey Survivant, Meriem adopte une approche directe, à la limite du harcèlement. Meriem ne se soucie pas de déplaire aux steaks. Elle s’accroche à un suspect et ne le lâche pas, comme elle aime à le dire. Lundi soir, elle a interrogé la taille du cerveau du chercheur Maxence, nouvelle recrue du conclave des traîtres, dans une discussion d’école primaire qui n’a pas volé très haut.

Le problème est que Meriem communique très mal ses arguments. Elle n’écoute pas les autres, les coupe, elle divague et a recours aux insultes. Oui, Meriem divertit au format télé. Mais surtout, ça donne envie de crier « sortez-moi d’ici », même si ce n’est pas au bon endroit ni au bon moment.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Les trois programmes à ne pas manquer en juin ! – .