quel avenir pour Prime Video en France ? – .

quel avenir pour Prime Video en France ? – .
quel avenir pour Prime Video en France ? – .

Dimanche soir à 21 heures, Prime Vidéo diffusera le dernier multiplex de la saison de Ligue 1. Pour l’occasion, la plateforme a mis à disposition 3 consultants sur le plateau : Jérôme Alonzo, Adil Rami et Benoit Cheyrou. Cette soirée marque un moment important puisque c’est la dernière pour Amazon en France sur les droits que le groupe a acquis entre 2021 et 2024. Reste à savoir si le géant américain parviendra à se faire une place dans les négociations en cours. .

“Nous faisons des investissements raisonnés et raisonnables.” Cette formule est devenue une règle pour Alex Green, directeur général européen d’Amazon Prime Video Sport. Depuis le lancement du nouvel appel d’offres pour les droits TV de la Ligue 1 pour la période 2024-2029, le média américain ne veut rien faire de fou et ne s’en cache pas. C’est pourquoi il reste aujourd’hui en position d’attente. Selon nos informations, Prime Video pourrait en effet récupérer au mieux un match de Ligue 1 pour un budget compris entre 80 et 100 millions d’euros. Cette rencontre serait intégrée à l’abonnement Prime de base et non plus dans un pass dédié au championnat de France.

Depuis plusieurs mois, la chaîne cible également un match en particulier : celui du vendredi soir qui dans pas mal de cas se transforme en choix numéro 1 (plutôt qu’en choix 3). Et cela grâce à une équipe de France qui joue un match de Ligue des Champions mardi soir. Mais reste à savoir quelle chaîne remportera la majorité des rencontres. C’est exactement ce qu’attend la direction d’Amazon avant d’entamer les négociations.

Prime Video s’informe sur l’Euro 2024

Un contexte forcément particulier au sein de la chaîne. Dont pour la société 21 Productions (appartenant au groupe L’Equipe) impliquée au quotidien dans l’exploitation d’affiches. Le groupe américain a pour habitude de très peu communiquer. Cela vaut pour ses publics mais aussi pour sa situation. Une phase d’attente s’est donc installée et rend la situation particulière pour les équipes de Prime Video. Bernard Chatillon, responsable des sports, tient régulièrement des réunions pour répondre aux questions des commentateurs et des journalistes. Tout cela pour les rassurer sur la situation. Mais preuve que rien n’est définitivement décidé, selon nos informations Amazon s’est renseigné ces dernières semaines sur les matchs payants de l’Euro 2024. La direction de la chaîne a contacté l’UEFA et l’agence CAA Eleven. Selon plusieurs sources, l’UEFA aurait fixé des tarifs assez bas et donc abordables pour la chaîne américaine.

Amazon n’est pas définitivement exclu par la LFP

Depuis son arrivée sur le marché français en 2021, Amazon n’a cessé d’entretenir de bonnes relations avec les arbitres, les clubs et surtout les instances du football français. A commencer par la Ligue de Football Professionnel (LFP) qui se dit encore aujourd’hui très satisfaite du traitement de la Ligue 1 par Amazon. Dans les négociations en cours, l’instance refuse d’exclure totalement Prime Video. Un message également renouvelé lundi dernier par Vincent Labrune, présent aux Trophées UNFP aux côtés d’Alex Green.

Si le contexte semble positif, Amazon n’est définitivement pas à l’abri de mettre fin aux discussions en cours sans le moindre match à diffuser. Si tel est le cas, la chaîne explique que ce n’est pas une fin en soi. La France reste un territoire où le groupe souhaite continuer à investir. Exemple : Roland-Garros a déjà été renouvelé pour 4 années supplémentaires. La dynamique fait que la plateforme s’intéresse à d’autres droits comme Wimbledon qui a été acquis en Allemagne. La Ligue 1 était une opportunité que Prime Vidéo a voulu saisir et elle est loin de regretter son choix. Mais Amazon a-t-il définitivement trouvé sa stratégie sportive en France ? La question est valable.

Meilleurs articles

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Les trois programmes à ne pas manquer en juin ! – .