« J’espérais être repêché par Camille Lellouche »

« J’espérais être repêché par Camille Lellouche »
« J’espérais être repêché par Camille Lellouche »

Vous avez 23 ans, depuis combien de temps chantez-vous ?

Je suis originaire de Paris et de Narbonne. J’ai grandi dans une famille qui pratiquait l’art, la danse, la musique… J’ai toujours été immergée dedans, puis j’ai chanté dans des galas. J’ai aussi chanté dans la rue pendant huit ans, ça m’a beaucoup aidé à progresser et ça m’a renforcé. J’ai fait des open mics à Paris et j’ai été repéré pour faire La voix.

Les quatre coachs se sont battus pour vous lors de l’audition à l’aveugle…

C’était excitant mais ça m’a bouleversé. C’était fou qu’il y ait un tel enthousiasme de la part de grands artistes pour m’avoir dans leur équipe, qu’ils aient découvert que j’avais le potentiel pour réussir. J’ai choisi Zazie car elle a vite compris que j’avais des messages à faire passer et que j’étais fière de revendiquer qu’en tant qu’artiste, j’avais des choses à dire. Tout ce qu’elle a dit n’a pas été diffusé, mais elle m’a très bien compris.

Comment s’est passé le coaching avec Zazie ?

Je n’en garde pas un très bon souvenir car je n’étais pas à l’aise avec cette chanson (Sauve ma vie par Juliette Armanet, ndlr). Elle m’a donné des conseils qui m’ont beaucoup aidé, mais le coaching était un peu brutal émotionnellement.

Qu’est-ce qui a changé pour vous depuis votre première apparition à la télévision ?

J’ai acquis beaucoup de confiance dans ce que je fais. Je me sens plus légitime, je m’excuse moins d’être moi. Cela m’a aussi apporté beaucoup de technique, car les coachs vocaux de la série (qu’on ne voit pas à l’écran, ndlr) font un travail incroyable.

Avez-vous été surpris d’être éliminé lors des Cross Battles ?

J’ai peut-être été surpris par le pourcentage de votes du public que Flora a reçu (86%, ndlr). Ça fait mal quand le résultat apparaît, mais j’ai vite mis l’ego de côté. Quand Flora chantait, je savais qu’elle gagnerait. J’avais un peu d’espoir, mais je me suis dit que c’était vraiment une belle bataille croisée. Que j’avais bien chanté et que si je partais, ce serait sur une bonne note et que grâce au spectacle, j’aurais des opportunités. Flora le méritait, j’étais content pour elle. J’espérais aussi être repêché par Camille Lellouche. Je suis resté positif !

Comment avez-vous appris que Camille Lellouche vous avait sélectionné pour The Voice Comeback ?

J’étais j’avais organisé une fête chez moi avec mes amis parce que c’était la fin de La voix et que je ne me sentais pas très bien. Et puis je reçois un coup de téléphone, je me dis «Hé, c’est bizarre». Et on me dit que je suis repêché. Je pense que la personne qui m’a appelé n’avait plus de tympans tellement je criais dans ses oreilles ! (Rires) J’étais tellement contente parce que je suis une grande fan de Camille Lellouche, je vais à ses concerts. J’avais les larmes aux yeux quand je l’ai rencontrée pour la première fois. En la voyant en vrai, en lui parlant et en sachant qu’elle m’avait recruté, j’ai été submergé d’émotions. C’était vraiment fort pour moi. Lors du coaching, j’étais très stressée d’avoir mon idole devant moi ! C’était difficile de se concentrer.

Comment avez-vous vécu la finale de The Voice Comeback face à Mewhy ?

C’était super stressant, mais Mewhy et moi nous avons vraiment soutenu. Il n’y avait pas de compétition, c’était bienveillant.

Sur le tournage de la demi-finale, vous aviez l’air très ému…

C’était écrasant. Je pense que c’est à ce moment-là que j’ai réalisé qui j’étais. La réaction des coachs lorsqu’ils m’ont vu m’a fait plaisir. Je me suis dit : “Je fais mon grand retour, je suis un battant, je ne lâche pas ma viande, je reviens pour tout casser !». C’était indescriptible ce que je ressentais. Il y avait tellement d’émotions différentes à la fois…

Si vous aviez été Camille Lellouche, quel candidat auriez-vous envoyé en finale ?

J’aurais gardé Eleen.

Dans quel état d’esprit abordez-vous la finale ?

Là, je vais vraiment bien. Je m’entends très bien avec eux, nous sommes tous très proches. J’ai de la chance et je sais qu’après il y aura la tournée. Je suis dans une bonne dynamique, je vis de ce que j’aime. Pour la finale, je me suis conditionné en me disant : «Vous y êtes, c’est cool. Si vous gagnez, ce sera le choix du peuple. Soyez vous-même, ne vous mettez pas la pression». Pour moi, j’ai déjà gagné car nous sommes tous vainqueurs, nous avons tous le talent pour remporter le trophée.

Quelle carrière envisagez-vous ?

J’aimerais défendre des causes, parler de sujets forts qui ont du mal à se faire entendre. Ayez des chansons textuelles. Mais j’aimerais aussi pouvoir faire du R&B, des choses plus dansantes. Parce que je danse, donc j’aimerais varier les plaisirs.

Avez-vous des projets musicaux ?

Oui et non, c’est compliqué, mais j’envisage de faire carrière. La voix, c’est un début pour moi. Et s’il s’avère que je gagnerai, on ne sait pas !

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV “Je ne m’en remets pas”… Cette scène de la saison 3 qui a rendu les fans très, très excités
NEXT “Je ne m’en remets pas”… Cette scène de la saison 3 qui a rendu les fans très, très excités