tout ce que vous devez savoir avant la finale de l’Eurovision

tout ce que vous devez savoir avant la finale de l’Eurovision
Descriptive text here

100 millions de téléspectateurs, 37 pays et un seul gagnant : l’édition 2024 de l’Eurovision s’est ouverte cette semaine à Malmö, en Suède. Mais on ne saura que très tard samedi, à l’issue de la finale de la compétition, qui succédera à la Suédoise Loreen. L’événement, commenté par Laurence Boccolini et Stéphane Bern, sera diffusé en direct sur France 2 samedi à partir de 21 heures.

Nous vous dévoilons les principaux enjeux de la 68ème édition du plus grand concours de chant au monde.

37 candidats, 26 qualifiés

Comme c’est désormais l’usage, parmi les 37 pays candidats, seuls 26 accéderont à la grande finale samedi soir. Six étaient assurés d’y participer dès le départ : la Suède, en sa qualité de pays hôte, et les « Big 5 », autrement dit les cinq plus gros contributeurs à l’UER (Union européenne de radio-télévision), organisatrice de l’Eurovision. Il s’agit de la France, de l’Espagne, du Royaume-Uni, de l’Allemagne et de l’Italie.

Les 20 autres pays qui monteront sur scène samedi devaient passer par la phase des demi-finales mardi et jeudi. Qualifiés : Chypre, Croatie, Finlande, Irlande, Lituanie, Luxembourg, Portugal, Serbie, Slovénie, Ukraine, Lettonie, Autriche, Pays-Bas, Norvège, Grèce, Estonie, Suisse, Géorgie, Israël et Arménie.

Les règles inchangées (mais toujours compliquées)

Pour rappel, c’est le pays qui récolte le plus de points en finale qui remporte la compétition. Le score est une combinaison de points attribués par les téléspectateurs et par les cinq jurés professionnels de chaque pays.

Concrètement, tous les pays qui participent à l’Eurovision disposent d’un jury national et ce dernier distribue 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 ou 12 points à ses dix performances préférées. Comme le public, dont les « votes télévisés » sont convertis en points, il lui est interdit de voter pour son propre pays.

Les téléspectateurs internationaux (hors pays concurrents) peuvent également attribuer des points, qui ont le même poids que celui d’un seul pays.

La Croatie, Israël et la Suisse dans le trio de tête

Cette année encore, la compétition s’annonce mouvementée. Le Suisse Nemo et sa chanson Le code qui mélange rap, pop et opéra, est depuis longtemps un grand favori des bookmakers.

Mais après les répétitions, il s’est laissé distancer par le Croate Baby Lasagna et ses loufoques Jante Tim Tagi Dim. Selon les derniers pronostics de vendredi matin, ce dernier avait 42% de chances de remporter l’Eurovision, contre 12% pour Nemo.

Entre les deux, se trouvait la chanteuse israélienne Eden Golan, qui, sur fond de polémique autour de la guerre à Gaza, a décroché son ticket jeudi soir avec la chanson Ouragan. Vendredi matin, il était donné à 19% par les bookmakers.

Vient ensuite l’Irlande et l’artiste non binaire Bambie Thug, qui se produit Bleu apocalyptique (5%), et l’Ukraine, avec sa chanson Thérèse et Marie , en hommage à Mère Teresa et à la Vierge Marie. Ses deux interprètes, le YouTubeur Jerry Heil et le rappeur Alyona Alyona, ont également 5% de chances de remporter la compétition, deux ans après leurs compatriotes du groupe Kalush.

Et la France dans tout ça ?

Après la prestation mitigée de La Zarra l’année dernière, la délégation française a désigné Slimane pour représenter notre pays à l’Eurovision 2024. Le chanteur, déjà bien connu des francophones grâce à ses tubes Des milliers de je t’aime, RecetteOu Ça va et vient (avec Vitaa) interprétera la pièce Mon amour. Contrairement à de nombreux candidats, Slimane a choisi de jouer sur l’émotion, avec une chanson mélancolique, une scénographie sobre et des paroles en français.

De quoi permettre au vainqueur de la cinquième saison de La voix se démarquer et remporter l’Eurovision, 47 ans après Marie Myriam ? Pas sûr, mais depuis les répétitions, Slimane a progressé jusqu’à un joli 5e place (5% de chance) selon les pronostics. Autre signe encourageant : sa prestation aura lieu en deuxième partie de finale (entre la 14e et la 26e place), ce qui est une bonne nouvelle si l’on en croit les statistiques et 20 minutes.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV «On peut s’amuser un peu»
NEXT dans les coulisses des années cinquante BBC