quel système de sécurité pour le candidat israélien ? – .

quel système de sécurité pour le candidat israélien ? – .
quel système de sécurité pour le candidat israélien ? – .

Eden Golan, 20 ans, représente Israël dans la compétition internationale. A Malmö, où se déroule l’édition 2024, la jeune femme est entourée de mesures de sécurité inhabituelles.

Services sous étroite surveillance. L’Israélienne Eden Golan, choisie pour représenter son pays à l’Eurovision 2024, se produira ce jeudi 9 mai au soir dans le cadre de la deuxième demi-finale de la compétition, dans le but de se qualifier pour la grande soirée du SAMEDI. Et ce tour d’échauffement sera peut-être l’un des seuls moments où elle quittera sa chambre d’hôtel à Malmö, en Suède, où se déroule la compétition cette année.

Les rares informations qui ont fuité sur les préparatifs de la délégation israélienne suggèrent des mesures extraordinaires. Car cette 68e édition du télé-crochet se déroule dans un climat d’hostilité à l’égard de la participation de l’État hébreu, en raison de la guerre qui fait rage entre Israël et le Hamas depuis maintenant sept mois. A tel point que la jeune femme de 20 ans, qui représente son pays avec la chanson Ouraganserait le sujet d’inquiétude du Shin Bet, le service de renseignement israélien.

Édition en direct

Selon le site israélien Ynet, Eden Golan bénéficie des dispositions de sécurité les plus importantes pour une délégation israélienne depuis 1974, édition qui faisait suite à la guerre du Kippour. Il ajoute que ces mesures sont les plus significatives pour un voyage israélien depuis le début de la guerre, surpassant celles mises en place pour les athlètes de l’Etat hébreu lors de leurs rencontres internationales ces derniers mois.

Car outre les nombreux appels au boycott émanant des artistes et fans du concours, cette édition 2024 se déroule dans un climat de tension palpable. En mars, peu après la confirmation de la participation de l’État juif, le Times of Israel a rapporté qu’un panneau promotionnel de l’Eurovision installé à Malmö avait été aspergé de peinture rouge et marqué de l’inscription « Libérez Gaza ».

Ces dernières semaines, au moins une demi-douzaine d’organisations ont déposé une demande de démonstration contre la présence israélienne dans la compétition, dans cette ville où vit une grande partie de la population suédoise d’origine palestinienne.

Par ailleurs, le directeur de la sécurité de la ville a tenu une conférence de presse en avril sur les dispositions en matière de sécurité sur le site, où sont attendus quelque 100 000 touristes venus de 80 pays différents. Il a notamment annoncé que la présence policière serait renforcée avec du personnel norvégien et danois, et des policiers plus lourdement armés que d’habitude.

“Nous sommes dans une situation où nous devons prendre des mesures de précaution et disposer des outils dont nous pourrions avoir besoin en cas d’incident grave”, a ajouté la chef de la police Petra Stenkulla.

Des menaces de mort

C’est sur Eden Golan que ces hostilités se cristallisent. La jeune femme a notamment fait l’objet de menaces de mort sur les réseaux sociaux. Ils ont conduit l’UER à publier un communiqué de presse début avril pour dénoncer « toute forme d’abus en ligne, de discours de haine ou de harcèlement visant (ses) artistes ou toute personne associée au concours ».

Toujours selon Ynet, le Shin Bet a effectué plusieurs visites de reconnaissance à Malmö avant l’arrivée du chanteur, qui a débarqué sur le sol suédois le 30 avril. La décision a été prise de réduire le nombre de membres de la délégation israélienne qui participerait du déplacement, selon la même Source, qui n’a pas précisé dans quelle mesure l’équipe était réduite.

Quasi-confinement

Début mai, le média suédois Espressen relayé par le Telegraph rapportait que le Shin Bet avait donné pour instruction à la jeune femme de limiter ses déplacements à Malmö, lui intimant de ne sortir de sa chambre d’hôtel que pour des événements officiels. On ne la voyait donc que lors des répétitions traditionnelles.

Dimanche, alors que les 37 candidats de cette édition se pressaient sur le « tapis turquoise » pour la cérémonie d’ouverture, Eden Golan ne s’est pas présenté devant les photographes. Un porte-parole de la chaîne de télévision israélienne Kan a déclaré au Times of Israel que cette absence était due à Yom HaShoah, un jour de commémoration de l’Holocauste établi par le calendrier israélien, qui commençait ce soir-là. La jeune femme a plutôt participé à une cérémonie en l’honneur des disparus, avec des membres de la communauté juive de Malmö.

En avril, un ancien responsable de la sécurité du Shin Bet, Mickey Weinberg, avait également déclaré sur la chaîne israélienne Channel 12 qu’Eden Golan serait accompagnée dans tous ses déplacements par un garde du corps.

Les Israéliens encouragés à ne pas se rendre à Malmö

Mais le chanteur n’est pas le seul Israélien dont la sécurité inquiète les autorités du pays. Jeudi dernier, l’État juif a déconseillé à ses citoyens de se rendre dans la ville suédoise de Malmö, où se déroulera la compétition du 7 au 11 mai. Eurovisioncitant d’éventuelles attaques contre des Israéliens.

Les participants brandissent des drapeaux et des pancartes lors d’une manifestation devant l’hôtel de ville de Malmö, en Suède, le 10 avril 2024, à l’occasion de l’examen par le conseil municipal d’une proposition de citoyens visant à empêcher la participation d’Israël à l’Eurovision. – Johan NILSSON / Agence de presse TT / AFP

Evoquant les projets de « manifestations anti-israéliennes » et les « appels à attaquer les Juifs et les Israéliens », le Conseil national de sécurité (NSC), organisation dépendant du Premier ministre, s’inquiète du fait que « les cellules terroristes profitent des manifestations et des climat anti-israélien pour mener des attaques contre les Israéliens venus en Suède pour l’Eurovision. En outre, le NSC a relevé le niveau de menace à Malmö de 2 (menace potentielle) à 3 (menace modérée).

La réponse dévastatrice de l’armée israélienne à Gaza a fait plus de 34 000 morts selon le Hamas, en représailles au massacre perpétré par l’organisation terroriste qui 1 170 morts côté israélien le 7 octobre 2023. Par ailleurs, quelque 130 otages israéliens sont toujours détenus dans l’enclave palestinienne.

Les plus lus

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Paris Hilton et Nicole Richie reviennent dans une nouvelle émission de téléréalité
NEXT Après “5e rang”, découvrez le nouveau rôle de Maude Guérin