Anne-Élisabeth Lemoine revient sur les raisons de son mal-être dans “C à vous”

Anne-Élisabeth Lemoine revient sur les raisons de son mal-être dans “C à vous”
Descriptive text here
Anne-Élisabeth Lemoine
© Stéphane Grangier / FTV

Le 22 avril, l’animatrice de France 5 a dû quitter le plateau de son talk-show quotidien après avoir été victime d’un coup de chaleur. Elle explique ce qui s’est réellement passé.

Tous les soirs de la semaine, Anne-Élisabeth est fidèle au poste. Du lundi au vendredi, elle anime en direct « C à vous », un talk-show diffusé sur France 5 et suivi quotidiennement par 1,2 million de téléspectateurs.

Mais le 22 avril, l’animatrice est victime d’un léger mal qui la contraint à disparaître du plateau alors qu’elle interviewait le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, au sujet de l’inflation. Après la diffusion d’un magnétophone, la journaliste a disparu et a été remplacée, dans l’entretien qu’elle menait, par son acolyte Patrick Cohen, lui-même épaulé par Emilie Tran NGuyen.
Dix minutes plus tard, Anne-Élisabeth Lemoine réapparaissait. “C’est mieux ?”Lui a alors demandé François Villeroy de Galhau. «Je m’excuse, Monsieur le Gouverneur. J’ai eu un petit coup de chaleur. Je me suis réveillé dans les coulisses »a expliqué le présentateur.

Lire aussi“Un petit coup de chaud” : Anne-Elisabeth Lemoine se sent mal en direct dans “C à vous”

Dans une longue interview publiée ce 5 mai dans la Tribune Dimanche, Anne-Élisabeth Lemoine évoque les bonnes audiences de l’émission, l’arrivée d’Emmanuel Macron dans le programme ou donne son avis sur la chaîne CNews. Elle revient également sur ce mal-être et en donne les raisons. « Ce jour-là, j’avais très mal au doselle explique. Avant le spectacle, j’ai oublié de prendre mes anti-inflammatoires. Lors de l’entretien avec François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France, j’ai commencé à me sentir mal et très chaud, car j’avais mis une ceinture chauffante. J’ai essayé de l’enlever discrètement, mais je n’y suis pas parvenu. L’invité a été formidable car il a continué comme si de rien n’était alors qu’il me voyait me débattre avec ma ceinture et avoir ce malaise vagal. J’ai profité d’un magnétophone pour m’éclipser et me remonter le moral en coulisses. »

Lire aussi“On est là jusqu’à 2 heures du matin” : Julien Courbet plaisante sur le lancement prolongé d’Anne-Elisabeth Lemoine

Une vie très monastique

Elle évoque également le mode de vie qu’elle a dû adopter depuis qu’elle présente le quotidien de France 5 afin de tenir le rythme physiquement. « C’est vrai que j’ai dû adapter mon mode de vie. Je dois avoir une vie très monastiquecontinue-t-elle. Si je sors, je le paie immédiatement le lendemain. Pareil pour l’alcool. J’avais l’habitude de boire un peu de vin au dîner pendant le spectacle. Maintenant c’est fini. Je fais aussi du sport trois fois par semaine avec un coach pour suivre. Aller en live, c’est beaucoup d’adrénaline, et ça me prend en fait un certain temps pour redescendre après les concerts. Je le remarque avec mes deux fils quand je rentre à 21h30. Je suis encore une tornade quand j’arrive alors qu’ils ne sont pas du tout dans la même énergie.

« data-script=”https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js” >

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV une candidate emblématique sommée de s’expliquer après… – .
NEXT C’est fini entre Emanuel (Mariés au premier regard) et Nadège Lacroix (Secret Story), elle annonce leur rupture définitive