France Télévisions change d’avis et renouvelle enfin l’émission à la rentrée

France Télévisions change d’avis et renouvelle enfin l’émission à la rentrée
Descriptive text here

L’annonce de la fin du programme lancé en 1998 a suscité la colère de Michel Cymes et Marina Carrère d’Encausse mais aussi l’indignation de nombreux professionnels de santé.

L’histoire se termine bien pour « Le Magazine de la santé ». France Télévisions, qui avait annoncé la fin de l’émission à la rentrée prochaine, a changé d’avis. Le programme, lancé en 1998 par Michel Cymes, fera à terme partie des horaires de rentrée des services publics.

Stéphane Sitbon-Gomez, le directeur des programmes de France Télévisions, s’est exprimé sur le sujet dans les colonnes de La Tribune Dimanche. « J’écoute toujours les préoccupations qui sont exprimées. J’ai bien vu que la suppression du Health Magazine avait fait grand bruit. Je comprends l’attachement à cette émission historique de France 5 et nous avons donc finalement décidé de la prolonger”il expliqua.

Lire aussiL’émission “Le Magazine de la santé” arrêtée par France 5

La colère de Michel Cymes et Marina Carrère d’Encausse

En début d’année, le service public avait annoncé aux équipes de « Magazine Santé » que l’émission s’arrêterait le 31 mai. Une nouvelle qui a suscité la colère de Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes qui produisent l’émission via la société Juin. 17 Médias. « Il me semble impensable qu’il n’y ait pas de santé dans la fonction publique à la rentréenous a dit l’animateur de l’émission. Pour moi, cela fait partie des missions de service public. Jeudi 18 avril, Michel Cymes, alors invité de “C à vous” sur France 5, n’a pas mâché ses mots : « Il n’y aura plus d’émissions médicales et sanitaires régulières, même si c’est le deuxième point important mis en avant par les Français après le pouvoir d’achat. Pour lutter contre les fake news, il n’y aura plusLe magazine de la santé » et je trouve ça dramatique.

L’animateur a également détaillé à l’antenne les raisons qui, selon lui, expliqueraient l’arrêt brutal de l’émission. ” Nous sommes victime collatérale d’une guerre entre l’actionnaire majoritaire de la maison de production qu’est TF1 et France Télévisions (…). Il y a eu une plainte de TF1 contre France Télévisions et France Télévisions a réagi, je ne vais pas prendre position sur le fait qu’ils aient bien fait ou pas, mais en supprimant quelques émissions dont “Le Magazine de la Santé”.

Dans l’entretien qu’il a accordé dimanche à La Tribune, Stéphane Sitbon-Gomez a répondu sur ce point. « Newen est une filiale de TF1 et notre troisième fournisseur de programmes. Nous avons été critiqués pour avoir économisé de l’argent sur leurs programmes. Ce n’est pas notre intention. Nous continuerons à faire appel à eux pour leurs bons projets comme à tous les producteurs »a-t-il déclaré.

Lire aussiMarine Ltemporel rejoint « Le Magazine de la santé » : « Mon objectif n’est pas de faire carrière à la télévision »

Un grand engouement dans le domaine médical et scientifique

L’annonce de l’arrêt du programme a également fait sensation dans le domaine médical et scientifique. En janvier, 170 personnalités, dont l’ancienne ministre Agnès Buzyn, s’étaient opposées à la disparition de l’émission de France Télévisions à travers une tribune relayée par Le Figaro. Le 26 avril, neuf associations de journalistes scientifiques ont également élevé le ton, s’inquiétant, dans une tribune publiée dans Libération, de la place des émissions scientifiques sur France Télévisions. Concernant celui présenté par Marina Carrère d’Encausse, les signataires ont souligné son rôle déterminant : « Mettre fin à une émission quotidienne de qualité nous semble envoyer un très mauvais signal dans la lutte contre la désinformation, qui fait pourtant partie des engagements de la télévision publique. Le travail de journalistes spécialisés capables de sélectionner des informations vérifiées ainsi que l’intervention d’experts reconnus est essentiel. Nous vous rappelons également que la santé n’est pas une thématique comme les autres. Derrière l’écran, la vie des patients est en jeu.ils ont écrit.

Lire aussi“Ça va trop loin” : Jimmy Mohamed, menacé de mort, réagit et se retire des réseaux sociaux

Jimmy Mohamed seul aux commandes

« Le magazine santé » reviendra donc à la rentrée dans une version renouvelée. Marina Carrère d’Encausse ne sera plus à la présentation. Depuis septembre, elle partage déjà les ondes avec Jimmy Mohamed. C’est ce dernier qui fut choisi pour lui succéder. « Nous travaillons avec les équipes de Newen pour développer une nouvelle formule pour le magazinenote Stéphane Sitbon-Gomez. Jimmy Mohamed y sera seul aux commandes au quotidien. Mais Marina Carrère d’Encausse conserve la présentation de « Enquête Santé » en première partie de soirée et nous travaillons avec elle sur des documentaires sociaux, comme le film sur la fin de vie qu’elle a réalisé il y a quelques mois et a eu un grand impact. »

« data-script=”https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js” >

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Tracy (Marié au premier regard) explique pourquoi elle a hâte d’être « libre » de l’expérience
NEXT Alice et Florian (Mariés au premier regard) se rapprochent physiquement et parlent de leur nuit enflammée