Après des gestes inappropriés de candidats envers les locaux, Stéphane Rotenberg en alerte ! – .

Après des gestes inappropriés de candidats envers les locaux, Stéphane Rotenberg en alerte ! – .
Après des gestes inappropriés de candidats envers les locaux, Stéphane Rotenberg en alerte ! – .

Depuis le 8 février, M6 diffuse la 18ème saison de Pékin Express. Le principe est toujours le même : huit binômes de candidats sont partis à l’aventure à travers un voyage spectaculaire en Asie du Sud-Est, sur les traces du tigre d’or. C’est ainsi qu’ils sillonnent depuis plusieurs semaines les routes d’Indonésie, de Malaisie et du Vietnam. Tout au long de l’histoire de l’émission, les caméras de la chaîne ont suivi les participants à l’autre bout du monde, de la Chine à l’Argentine ! Mais parfois, le choc des cultures est bien trop grand et comme le révèle Stéphane Rotenberg, cela peut donner lieu à des comportements problématiques sur le plateau.

Il est l’animateur emblématique de Pékin Express. Il a suivi les candidats du programme aux quatre coins du globe et a été témoin de scènes parfois agaçantes. De nos confrères du magazine 7 jours de télé, en kiosque en février dernier, Stéphane Rotenberg revient sur les complications déjà rencontrées par le passé. “Les codes les réseaux sociaux sont souvent très éloignés des nôtres. En Asie, par exemple, quand les candidats se jettent dans les bras de leurs hôtes, on voit souvent les gens se raidir, parce que ça n’arrive pas du tout. Provoquer l’empathie, clé de cette série, devient beaucoup plus difficile qu’ailleurs“, veut-il préciser.

Pékin Express : La série ne sera jamais tournée dans certains pays, c’est pourquoi

Aussi, certaines destinations sont interdites. Car, rappelons-le, le but est que les candidats se retrouvent sans argent et avec des objectifs précis dans un pays qu’ils ne connaissent pas, où la langue parlée n’est pas la même et les coutumes sont différentes. “L’incompréhension fait partie du sel de Pékin Expresss, cette difficulté à créer du lien, car on a du mal à se faire comprendre», indique Stéphane Rotenberg, également à la tête de Excellent chef. Et ajouté: “C’est d’ailleurs pour cette raison que nous ne sommes jamais allés dans les régions francophones du monde, comme l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique du Nord ou encore la Polynésie.« Mais le monde est grand et les possibilités sont encore nombreuses !

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le comportement de Laurie (Mariés au premier regard) laisse à désirer, c’est trop pour l’expert Gilbert Bou Jaoudé (SPOILER)
NEXT «Ça me fait peur»… Un cyclone oblige les aventuriers à évacuer leur camp, connaissent les 5 finalistes