L’inflation américaine a ralenti plus que prévu en juin – .

L’inflation américaine a ralenti plus que prévu en juin – .
L’inflation américaine a ralenti plus que prévu en juin – .

L’inflation aux États-Unis a ralenti légèrement plus que prévu en juin.

L’indice des prix à la consommation a augmenté de 3% sur un an le mois dernier, après avoir progressé de 3,3% en mai, selon les données publiées jeudi par le département américain du Travail. Les économistes interrogés par le Wall Street Journal s’attendaient à une hausse de l’inflation de 3,1% en juin.

L’indice d’inflation sous-jacente, qui exclut les prix volatils de l’alimentation et de l’énergie, a augmenté de 3,3% sur un an le mois dernier, après avoir progressé de 3,4% en mai. Les économistes s’attendaient à ce que l’inflation sous-jacente reste inchangée à 3,4% en juin.

Baisse des taux

En glissement mensuel, l’indice global des prix à la consommation a baissé de 0,1 % en juin, tandis que l’inflation sous-jacente s’est établie à 0,1 %. En mai, l’indice global est resté inchangé sur une base mensuelle et l’inflation sous-jacente s’est établie à 0,2 %. Les économistes s’attendaient à une hausse de l’inflation globale de 0,1 % et de l’inflation sous-jacente de 0,2 % en juin par rapport à mai.

En réaction à ces données plus faibles que prévu, le rendement des obligations d’État américaines à 10 ans a chuté de plus de 8 points de base jeudi, atteignant son plus bas niveau depuis mars dernier à 4,17 %. La probabilité que la banque centrale américaine réduise ses taux lors de sa réunion de politique monétaire de septembre est désormais de plus de 85 %, contre 73 % mercredi, selon l’outil FedWatch du CME Group.


Lire aussi :

Jerome Powell souffle le chaud et le froid sur la baisse des taux

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Selon certaines informations, Viktor Orban s’apprête à rendre visite à Donald Trump, dont l’ombre plane sur l’OTAN et l’Ukraine.
NEXT Les prix baissent pour la première fois depuis 2020 aux États-Unis – .