Retour sur une journée en or pour Saint-Amand – .

Retour sur une journée en or pour Saint-Amand – .
Retour sur une journée en or pour Saint-Amand – .

Accueillir le Tour de France n’est pas une mince affaire. L’Indre a, à plusieurs reprises, parfaitement rempli cette mission. Ce mardi 9 juillet, Saint-Amand avait sorti le grand jeu pour l’arrivée du 10et étape de cette édition 2024. Le fruit d’une certaine expérience, puisque la Grande Boucle arrivait à la Pyramide de l’Or pour la quatrième fois. Comme à l’accoutumée, ce fut un grand moment de fête.

> Daniel Mangeas. L’ancien speaker officiel du Tour animait le village VIP, après avoir organisé un mémorable championnat de France dans son village, Saint-Martin-de-Landelles. « Nous sommes 1 200 habitants et nous devions accueillir 70 000 personnes. Rendez-vous désormais pour la Polynormande, le 11 août »Et dire que la Classique de l’Indre en son temps, et Paris-Bourges cette année, n’ont pas réussi à réunir le budget nécessaire… L’enthousiasme n’est pas le même en Normandie qu’en Berry !

> Enregistrer. La ville de Saint-Amand a fait de gros efforts au niveau des animations. C’est ainsi qu’une galette de pommes de terre a été confectionnée par des artisans locaux. Elle était si grande (59 mètres) qu’elle constitue le record mondial de la spécialité ! Elle s’est vendue en vingt minutes au profit des « Nez rouges », des clowns qui travaillent avec les enfants hospitalisés.

> Du boeuf. La capitale du Boischaut régale les journalistes et autres adeptes en proposant une dégustation de bœuf charolais à la broche. En fait, c’était le retour car, en se basant sur les expériences précédentes, on s’est rendu compte qu’il était difficile de valoriser les coupes secondaires. Les produits locaux ont été mis en avant et appréciés : vin de Châteaumeillant et de Venesmes, pommes Saint-Martin, fromage d’Orval, etc.

> Critère arc-en-ciel. Le critérium arc-en-ciel mis en place l’an dernier par Benoît Maugrion, un enfant du pays travaillant dans l’événementiel, n’aura pas lieu cette année. Et pour cause, il n’est pas simple de venir après le Tour de France ! La date est fixée à 2025.

>Laurent Duvauchel. Le triathlète de Châteauroux a ôté mardi sa casquette du Tour pour se consacrer à sa mission de responsable du service des sports de la ville. A midi, tout se passe bien. On a eu de gros soucis de stationnement, sur des prairies très humides. Un camion de deux tonnes s’est embourbé, mais globalement, tout s’est bien passé.se réjouit-il. Le soir, Laurent Duvauchel repart sur les routes du Tour.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Seuls 37 % des utilisateurs de crypto-monnaie envisageraient de partager leur compte en cas de décès – .
NEXT Après avoir porté un coup au dollar, ce pays membre des BRICS menace le G7 – .