ce que son mari Christopher O’Neill refuse – .

ce que son mari Christopher O’Neill refuse – .
ce que son mari Christopher O’Neill refuse – .

En mars 2023, un communiqué de la Cour suédoise annonçait le retour au pays de la princesse Madeleine et de son époux, Christopher O’Neill, après six ans aux États-Unis. Quatre mois plus tard, les Suédois apprenaient que le déménagement du couple et de leurs trois enfants avait été reporté à 2024. Le 10 juin, la petite famille rentrait en Suède, mais le déménagement devrait encore s’organiser en plusieurs étapes. Dans un article, publié lundi 8 juillet, le magazine espagnol Bonjour! nous informe que Madeleine de Suède se retrouve face à un casse-tête, car le retour de sa famille à Stockholm a ravivé une vieille et tenace controverse : Christopher O’Neill ne veut en aucun cas être prince.

En 2013, avant même que la fille cadette du roi Carl XVI Gustaf et de la reine Silvia de Suède ne dise « oui » au financier américain, ce dernier avait mis les choses au clair en refusant de devenir quelqu’un d’autre. Autrement dit, il a toujours dédaigné le moindre privilège, titre, faveur ou même citoyenneté du pays de son épouse. Avant l’annonce du mariage, le couple avait convenu avec l’institution qu’il ne serait ni prince ni Suédois, et ne participerait pas à des événements publics en dehors de ceux liés à la vie familiale. En 2019, pour clarifier la situation aux yeux de tous, le roi Carl Gustav a délimité le noyau de la famille royale. Il a dépouillé les enfants de Madeleine de Suède de leurs titres d’altesses royales afin qu’ils soient libres de poursuivre, un jour, la carrière qu’ils souhaitaient. Cette réforme a aplani la situation pendant quelques années, jusqu’à ce que le passage à l’acte 100 %…

>>> PHOTOS – Lady Diana, Kate Middleton, Madeleine de Suède, Charlene de Monaco : leurs plus belles robes à paillettes

Madeleine de Suède : son mari Christopher O’Neill comparé à Meghan Markle

Depuis l’annonce du retour de la princesse Madeleine au pays avec son époux et leurs enfants, le doute s’est insinué dans l’esprit des Suédois. La famille royale ayant été contrainte de préciser sous quelle nationalité le financier résiderait dans le pays, il a été rappelé qu’il avait droit, de naissance, à la nationalité britannique et allemande. C’est sous cette dernière qu’il résidera sur le territoire suédois. Malgré ces précisions, les faits et gestes de la princesse et du financier sont scrutés, tous deux ayant perdu l’anonymat dont ils jouissaient outre-Atlantique. L’époux de la princesse Madeleine a longtemps été comparé à Meghan Markle par certains médias suédois et internationaux. Récemment, le site News 55 l’a décrit comme« Américain désobéissant »tandis que le journal suédois Magazine féminin suédois L’accusé d’avoir causé des désagréments en n’invitant pas les parents du prince Daniel, c’est-à-dire les beaux-parents de la sœur de sa femme, à son 50e anniversaire. Cependant, il n’a jamais voulu détruire l’institution et aucune confrontation familiale n’a eu lieu, nuance Bonjour!. Maintenant que le couple est marié depuis plus d’une décennie (et que Christopher O’Neill refuse toujours d’être prince), il semble clair que la Maison royale n’a aucune intention de le forcer à changer d’avis. Cependant, aux yeux de nombreux Suédois, sa vie pourrait continuer à être un désastre…

Article rédigé 6Medias

Crédits photo : Backgrid USA / Bestimage

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les métaux de base sont en baisse en raison des données sur l’inflation chinoise et d’un dollar fort – .
NEXT « J’ai dû couper la corde avec Jean-Luc Mélenchon pour pouvoir respirer » – .