pourquoi c’est toujours le meilleur moment pour l’acheter – .

pourquoi c’est toujours le meilleur moment pour l’acheter – .
pourquoi c’est toujours le meilleur moment pour l’acheter – .

Ça y est, comme prévu, Tesla vient d’augmenter les prix de son Model 3 en France. La voiture électrique augmente partout en Europe. La cause : l’augmentation des droits de douane pour les voitures électriques produites en Chine. Mais cette augmentation pourrait être la première

En juin, Tesla avait prévenu que le prix du nouveau Model 3 restylé pourrait augmenter à partir du 1er juillet 2024. Mais cela n’a pas eu lieu. Nous avons rédigé un article pour essayer de comprendre la situation, et notre conclusion était claire : c’était le meilleur moment pour acheter une Tesla Model 3. Car tôt ou tard, Tesla finirait par augmenter les prix de sa Model 3.

1 500 euros de plus pour la Tesla Model 3

Comme on peut le constater sur le site du constructeur américain, les prix ont augmenté de 1 500 euros en France. Il faudra débourser à partir de 41 490 euros pour se procurer la Tesla Model 3 Propulsion, contre 39 990 euros il y a quelques heures. Même constat pour la version Long Range, qui monte à 50 490 euros contre 48 990 euros avant la hausse. Enfin, la version Performance récemment dévoilée connaît le même sort, avec un prix de 57 490 euros contre 55 990 euros auparavant.

Pour rappel, depuis le 5 juillet 2024, toutes les voitures produites en Chine qui sont importées dans l’Union européenne sont soumises à une taxation supplémentaire sous la forme d’un droit de douane additionnel. Ce dernier s’applique en plus des 10 % habituellement payés par les constructeurs pour importer une voiture électrique chinoise en Europe. Et la Tesla Model 3 vendue en Europe est produite en Chine, contrairement à la Tesla Model Y produite à Berlin, en Allemagne.

On ne sait pas encore quel taux Tesla doit payer sur chaque Model 3 importée, car l’entreprise américaine a demandé à la Commission européenne de calculer un taux individuel. L’entreprise argue qu’elle n’a pas bénéficié autant que ses concurrents chinois des aides et subventions locales. Sans ce taux individualisé, Tesla devrait payer 20,8 % de taxes supplémentaires, calculées sur la valeur de la voiture.

Une nouvelle augmentation à venir ?

Pour l’instant, cette nouvelle taxe est temporaire, pour une durée de quatre mois. Les sommes ne sont pas collectées par l’Europe, mais mises de côté par les constructeurs, sous forme de garantie. Si cette mesure est confirmée par les États membres d’ici novembre, alors l’intégralité des sommes sera récupérée par l’Union européenne et la taxe confirmée. Cela pourrait entraîner une nouvelle augmentation des prix en fonction du taux attribué à Tesla.

Car une hausse de prix de 1 500 euros sur une voiture vendue environ 40 000 euros TTC paraît trop faible pour refléter les conséquences d’un droit de douane qui passerait de 10 à environ 30 %. Tesla fait peut-être comme d’autres constructeurs chinois (pensons à BYD ou Nio) qui assument la hausse des droits de douane en rognant sur leurs marges.

Mais on sait que la marge de Tesla n’est pas très élevée, et que le constructeur ne peut pas se permettre de maintenir ce genre de situation trop longtemps. A moins que les coûts de production ne baissent aussi vite que les droits de douane augmentent.

Nous maintenons donc la conclusion de notre analyse précédente : si vous envisagez d’acheter une Tesla Model 3 dans les semaines à venir, ne tardez pas. Car l’entreprise d’Elon Musk pourrait très bien augmenter à nouveau ses prix d’ici novembre.

Pour rappel, le prix de la Tesla Model 3 a baissé de 2 000 euros en France en avril 2024, pour tenter d’atténuer l’effet de l’absence de bonus écologique, en raison de sa production chinoise.


 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les prix baissent, mais pas suffisamment – ​​.
NEXT Prix ​​du gaz, démarque inconnue, nouveau plan d’économies… Ce qui change au 1er juillet