Netanyahu tient des consultations « limitées » sur la proposition d’échange d’otages – .

Netanyahu tient des consultations « limitées » sur la proposition d’échange d’otages – .
Netanyahu tient des consultations « limitées » sur la proposition d’échange d’otages – .

AA / Istanbul / Abdul Salam Fayez

Une chaîne hébraïque a rapporté dimanche que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu tiendrait ce soir des consultations limitées avec des responsables de la sécurité concernant la proposition d’échange de prisonniers avec le Hamas.

La chaîne hébraïque 13 a ajouté : « Ce dimanche soir à 19h30 (+3 GMT), des consultations limitées auront lieu, dirigées par le Premier ministre Netanyahu, avec les chefs du département de la sécurité concernant les négociations sur l’accord d’échange (avec le Hamas) ».

La chaîne a ajouté : « Netanyahu déterminera lors des consultations de ce soir la composition de la délégation qui partira pour Doha. »

Plus tôt dimanche, la même chaîne avait rapporté, citant des sources du Mossad sous couvert d’anonymat, que l’agence de renseignement israélienne participant aux négociations avait déclaré qu’il y avait “un grand espoir” de parvenir à un accord qui permettrait le retour des otages israéliens de la bande de Gaza.

Les mêmes sources ont confirmé qu’Israël considère qu’il s’agit d’une opportunité précieuse pour parvenir à un accord, soulignant que les autorités de sécurité ont recommandé aux dirigeants politiques de la saisir.

Samedi, le journal hébreu privé Yedioth Ahronoth a rapporté, citant des sources bien informées qui ont requis l’anonymat, que la délégation de négociation « partira lundi pour poursuivre les négociations sur l’accord ».

Selon des rapports officiels israéliens, des négociations indirectes ont repris entre Tel-Aviv et le Hamas pour parvenir à un accord sur l’échange d’otages israéliens contre des prisonniers palestiniens en plus d’un cessez-le-feu à Gaza.

Depuis des mois, les efforts de médiation menés par les États-Unis, le Qatar et l’Égypte tentent de parvenir à un accord entre Israël et le Hamas qui garantirait un échange de prisonniers des deux côtés et un cessez-le-feu, conduisant à l’entrée garantie de l’aide humanitaire dans l’enclave palestinienne.

Cependant, les efforts de médiation ont été entravés par le refus du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu de répondre aux demandes du Hamas de mettre fin à la guerre.

Depuis neuf mois, Israël mène une guerre dévastatrice contre Gaza avec le soutien des États-Unis, provoquant des destructions massives et une famine qui a coûté la vie à des dizaines d’enfants.

Israël poursuit sa guerre malgré les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU qui demandent d’y mettre fin immédiatement et les décisions de la Cour internationale de justice qui ordonnent de stopper l’invasion de la ville de Rafah, dans le sud du pays, et de prendre des mesures pour empêcher que des actes de « génocide » ne se produisent.

*Traduit de l’arabe par Wejden Jlassi

Seule une partie des dépêches que l’Agence Anadolu distribue à ses abonnés via le Système de Diffusion Interne (SDI), est publiée sur le site Web de l’AA, sous une forme résumée. Veuillez nous contacter pour vous abonner.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Centre-Val de Loire veut mettre en avant la géothermie – .
NEXT Prix ​​du gaz, démarque inconnue, nouveau plan d’économies… Ce qui change au 1er juillet