Le suspect était déguisé en panda – .

Le suspect était déguisé en panda – .
Le suspect était déguisé en panda – .

Le tueur s’en est probablement pris à sa victime. Le médecin légiste qui a examiné le corps de Fabrice Chebab, âgé de 42 ans, a constaté une dizaine de blessures sur son corps. L’homme a été tué mercredi 3 juillet, dans un appartement du boulevard Gambetta à Lons-le-Saunier. Jordan François, l’auteur présumé des faits, a été interpellé alors qu’il venait d’agresser le fils de la victime. Il était alors déguisé en panda. Le procureur de la République, Etienne Manteaux, a fait le point sur l’enquête lors d’une conférence de presse vendredi.

Le fils a entendu des cris à l’étage

« Mercredi à 9h40, la police a été appelée à intervenir boulevard Gambetta. Deux mineurs de 13 et 14 ans ont été agressés alors qu’ils attendaient le père de l’un d’eux. » Les deux garçons ont expliqué aux agents que leur père les avait conduits sur les lieux car il voulait régler un différend. Quelques jours plus tôt, le quadragénaire avait fait réparer un vélo électrique à cette adresse et n’était pas satisfait du travail effectué. Les adolescents ont entendu des cris à l’étage avant de voir un homme grimé en panda descendre à leur rencontre. Ce dernier en a attrapé un par le cou et leur a demandé de partir.

Le suspect a été rapidement identifié : il était déguisé en panda. Les policiers se sont rendus à l’appartement de l’accusé et ont découvert le corps de la victime, gisant dans une mare de sang. « L’appartement était dans un état de désordre extrême avec beaucoup de détritus sur le sol. Il est rapidement devenu évident que ce jeune homme avait une vie sociale très limitée et passait la plupart de son temps à jouer à des jeux vidéo. »

Dix coups de couteau

Jordan François a été immédiatement placé en garde à vue. « Il a reconnu que la victime était venue le voir et a déclaré qu’une altercation avait éclaté entre eux. Il a dit avoir voulu le repousser et a parlé d’une blessure causée par sa chute. Des blessures qui auraient entraîné son décès, a expliqué le procureur. Il a évoqué un état de légitime défense. » Des déclarations qui vont à l’encontre de l’autopsie réalisée vendredi. « Le médecin a constaté dix blessures par arme blanche, dont trois au niveau du thorax. Elles ont clairement été causées par une arme retrouvée au sol. Deux blessures ont été constatées dans la zone antérieure du thorax et une a touché le cœur, entraînant une mort extrêmement rapide. »

Jordan François a été inculpé d’homicide volontaire ce vendredi et placé en détention provisoire.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Deva Cassel, Laetitia Casta… Les Françaises ne jurent que par cette tendance chaussures – .
NEXT Le gouvernement guinéen dévoile des plans pour y remédier – .