« C’est une chance incroyable qu’il n’y ait pas eu de blessés » – .

« À ce moment-là, nous étions trois sur la terrasse, raconte Emilie, gérante du 8 à Huit, l’épicerie située en face du bar-tabac Le Vent d’Ouest, à Pléneuf-Val-André. Je discutais avec quelqu’un et j’ai vu la voiture débouler sur le trottoir. L’homme qui était assis à la table juste à côté de nous a eu le temps de se lever et de s’écarter. Ça s’est passé très vite, c’était très impressionnant. La voiture a renversé plusieurs tables et chaises, et est venue s’écraser dans le coin de la porte d’entrée. Dix secondes avant, il y avait un client qui se tenait là. »

Ce jeudi 4 juillet, au lendemain de l’accident survenu à la terrasse du bar-tabac, le sujet est dans toutes les discussions. Selon les premiers éléments, la conductrice du SUV Volvo effectuait une manœuvre de stationnement sur une place en épi située devant Le Vent d’Ouest. Pour une raison qui reste à déterminer, elle aurait apparemment perdu le contrôle. Tout neuf, le véhicule équipé d’une transmission automatique a vu sa course stoppée par le pilier du commerce.

La conductrice et son passager étaient très choqués

“C’est une chance incroyable qu’il n’y ait pas eu de blessé, confie Angélique Lechasles, gérante du bar-tabac. 18h30, c’est l’heure de pointe. D’habitude, quand il fait beau, il y a beaucoup de monde en terrasse”. S’il n’y a pas eu de victime apparente, l’incident a néanmoins donné lieu au transport par les pompiers de deux personnes à l’hôpital Yves-Le-Foll de Saint-Brieuc : le client assis, âgé d’une cinquantaine d’années, qui a été heurté par les chaises et les tables, ainsi que l’employé de l’établissement, présent au moment des faits, visiblement choqué.

West Wind Bar-Tabac, Place de Lourmel, in Pléneuf-Val-André. (Le Télégramme/Benoît Tréhorel)

La conductrice de la Volvo, une habitante de Pléneuf-Val-André, âgée d’une soixantaine d’années, était « très choquée », tout comme son fils, assis sur le siège passager, selon plusieurs témoins de la scène. Leur état ne nécessitait toutefois pas d’hospitalisation. L’intervention des secours a attiré un petit attroupement de riverains et s’est terminée peu avant 21 heures.

Il y a des affrontements presque tous les jours sur cette place.

Une sécurité qui pose question

Planté sur le trottoir, le panneau « Arrêtez-vous une minute », plié par la voiture, porte encore les stigmates de l’accident, tout comme le rebord en marbre de la vitrine du bar. Dans cet endroit, ce genre d’incident n’arrive quasiment jamais. Angélique Leschales, la gérante, veut néanmoins faire appel à la municipalité pour sécuriser les lieux. « Je compte contacter le maire pour lui en parler. »

West Wind Bar-Tabac, Place de Lourmel, in Pléneuf-Val-André. (Le Télégramme/Benoît Tréhorel)

Un constat partagé par Emilie, gérante du supermarché : « Il y a des collisions presque tous les jours sur cette place, assure-t-elle. Les gens roulent trop vite et ne respectent pas toujours le sens de circulation. Si rien ne change, il y aura un accident grave. »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Ce record que Lewis Hamilton peut améliorer, avant même le départ du GP de Hongrie – .
NEXT Un lycéen reçoit la décoration de la Légion d’honneur à la Préfecture des Landes – .