Le dollar continue de chuter, la livre reste stoïque le jour des élections – .

Le dollar continue de chuter, la livre reste stoïque le jour des élections – .
Le dollar continue de chuter, la livre reste stoïque le jour des élections – .

Londres (awp/afp) – Le dollar restait dans le rouge jeudi après une série d’indicateurs économiques encourageant de futures baisses des taux d’intérêt aux Etats-Unis, tandis que la livre restait stable alors que se tiennent des élections générales au Royaume-Uni, attendues sans surprises.

Vers 11h55, le billet vert perdait du terrain face à la monnaie unique, en hausse de 0,10% à 1,0797 dollar, et baissait légèrement face à la monnaie britannique, en hausse de 0,08% à 1,2753 dollar.

Ce jeudi, jour férié aux Etats-Unis pour la fête nationale du 4 juillet, le dollar restait “affaibli suite à la publication de l’indice ISM (de la fédération professionnelle, ndlr)” mercredi, qui a montré un recul de l’activité dans les services en juin, explique Ulrich Leuchtmann de Commerzbank.

Contrairement aux attentes des analystes qui tablaient sur un léger ralentissement, l’indice mesurant cette activité s’est établi à 48,8% en juin, contre 53,8% en mai.

Il repasse ainsi sous la barre des 50%, signalant une contraction de l’activité aux Etats-Unis, à son plus bas niveau depuis mai 2020, au début de la pandémie de coronavirus.

D’autres données publiées mercredi ont signalé un ralentissement de l’économie américaine, avec des créations d’emplois dans le secteur privé en juin décevantes et des nouvelles demandes d’allocations chômage en hausse.

Cela renforcera les attentes d’une baisse des taux de la Réserve fédérale (Fed), qui pourrait avoir lieu en septembre.

En effet, « plus l’économie américaine croît », plus la Fed est « encline à attendre », avant de baisser les taux, « que les tout derniers risques inflationnistes aient disparu », explique M. Leuchtmann, et vice-versa.

Un autre phénomène explique pourquoi les mauvais chiffres de l’économie américaine minent la confiance des investisseurs dans le billet vert, estime l’analyste.

Selon lui, « si les États-Unis ne semblent plus être une destination privilégiée pour les flux de capitaux mondiaux, le « ticket d’entrée » pour de tels investissements – le dollar américain – n’est plus aussi recherché ».

Alors que les élections générales britanniques se déroulent actuellement, la livre sterling est restée pratiquement stable, perdant seulement 0,02 % par rapport à la monnaie unique, à 84,66 pence pour un euro.

« Les élections britanniques ne devraient pas provoquer d’ondes de choc majeures étant donné l’ampleur de la victoire attendue du Parti travailliste, les marchés étant optimistes quant à un changement potentiel à Downing Street », a déclaré Joshua Mahony de Scope Markets.

Selon l’analyste, « à la fin d’un mandat instable de 14 ans pour le Parti conservateur, qui a vu cinq Premiers ministres se succéder au cours des neuf dernières années seulement », la livre sterling devrait se renforcer « en prévision d’un passage à une majorité travailliste stable si cela se concrétise ».

Cours de jeudi Cours de mercredi  ---------------------------------------  09H55 GMT 21H00 GMT  EUR/USD 1,0797 1,0786  EUR/JPY 174,13 174,42  EUR/CHF 0,9725 0,9724  EUR/GBP 0,8466 0,8466  USD/JPY 161,27 161,69  USD/CHF 0,9006 0,9015  GBP/USD 1,2753 1,2742 

afp/fr

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les dollars australien et néo-zélandais augmentent face au dollar, mais baissent face à l’euro – .
NEXT Prix ​​du gaz, allocations chômage, DPE… Ce qui change au 1er juillet 2024