l’inflation ralentit légèrement en juin, à 2,5% sur un an – .

l’inflation ralentit légèrement en juin, à 2,5% sur un an – .
l’inflation ralentit légèrement en juin, à 2,5% sur un an – .

Bruxelles (awp/afp) – L’inflation dans la zone euro a légèrement reculé en juin, ralentissant à 2,5% sur un an, après 2,6% en mai, grâce aux prix de l’alimentation et de l’énergie, selon les chiffres publiés mardi par Eurostat.

La hausse des prix à la consommation se rapproche ainsi à nouveau de l’objectif de 2% fixé par la Banque centrale européenne (BCE).

Les analystes de Factset et Bloomberg s’attendaient à ce recul de 0,1 point en juin, qui intervient après une hausse de 0,2 point le mois précédent.

L’inflation sous-jacente – c’est-à-dire corrigée des prix volatils de l’énergie et de l’alimentation –, particulièrement scrutée par les marchés financiers et la BCE, est restée stable sur un mois à 2,9%, selon l’office européen des statistiques.

Le consensus des analystes anticipait une légère baisse à 2,8%.

Le léger recul de l’inflation en juin s’explique par un ralentissement de la hausse des prix de 0,1 point tant pour l’alimentation (y compris alcool et tabac), à 2,5% sur un an, que pour l’énergie, à 0,2%.

L’inflation des prix des services et celle des biens industriels sont en revanche restées stables par rapport à mai, à respectivement 4,1% et 0,7% sur un an.

Au total, la hausse des prix à la consommation dans la zone euro a été plus que divisée par quatre depuis le record de 10,6% sur un an atteint en octobre 2022 lorsque les prix de l’énergie se sont envolés dans le contexte de la guerre en Ukraine.

De quoi permettre à la BCE de commencer à assouplir à nouveau légèrement sa politique monétaire dès début juin.

Pour endiguer l’inflation, la BCE avait augmenté les coûts d’emprunt à un rythme sans précédent à partir de juillet 2022. Le 6 juin, elle a commencé à abaisser ses taux d’intérêt directeurs, apportant une petite bouffée d’air frais pour apaiser les tensions sur le crédit immobilier et les prêts aux entreprises.

A titre de référence, le taux sur les dépôts de 4%, son plus haut atteint en septembre dernier, a été réduit à 3,75%.

afp/jh

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Trump, Fed, ETF… les planètes s’alignent pour Bitcoin, son prix bondit à nouveau – .
NEXT Prix ​​du gaz, démarque inconnue, nouveau plan d’économies… Ce qui change au 1er juillet