ce que veut vraiment faire Jordan Bardella si le RN accède à Matignon

ce que veut vraiment faire Jordan Bardella si le RN accède à Matignon
ce que veut vraiment faire Jordan Bardella si le RN accède à Matignon

« L’alternance pour la France. » Jordan Bardella a donné, ce lundi 24 juin, les grandes orientations du programme du Rassemblement national (RN) pour les prochaines élections législatives. Celui qui aspire à devenir Premier ministre a notamment promis l’abrogation de la réforme des retraites et le départ à 60 ans pour les métiers les plus difficiles, après avoir été accusé à plusieurs reprises de revenir sur cette promesse phare.

Le bulletin politique

Tous les jeudis à 7h30

Recevez en avant-première les informations et analyses politiques de la rédaction du Point.

Merci !
Votre inscription a été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Jordan Bardella a affirmé que « la priorité, ce sont les longues carrières. Dès l’automne, les Français ayant commencé à travailler avant 20 ans et comptant 40 ans d’ancienneté pourront prendre leur retraite à 60 ans. En revanche, si la coalition menée par le RN arrive au pouvoir le 7 juillet, la réforme des retraites adoptée en 2023 sera abrogée d’ici cet automne.

Selon Jordan Bardella, cette réforme présente en effet « des coûts cachés, puisque les deux tiers des travailleurs de plus de 60 ans sont au chômage. L’allongement de l’âge légal prévu par le Président de la République entraîne en réalité une augmentation des dépenses sociales, il sera donc en principe abrogé. L’âge de départ serait donc de 62 ans, avec un maximum de 42 années de cotisation.

60 ans au RN, 65 chez LR

Depuis l’annonce du ralliement d’Eric Ciotti, le président des Républicains (LR) au RN le 11 juin, les oppositions critiquent les positions opposées des deux partis au sujet de la réforme des retraites. Lors de la campagne pour l’élection présidentielle de 2022, la candidate RN, Marine Le Pen, avait fait campagne pour rétablir la retraite à 60 ans à taux plein avec 40 rentes pour ceux qui avaient commencé à travailler plus jeunes.

La candidate Les Républicains, Valérie Pécresse, a soutenu le relèvement progressif de l’âge légal de la retraite à 65 ans d’ici 2030, une mesure également défendue par Éric Ciotti, avant son ralliement contesté auprès du RN.LIRE AUSSI Bardella et les retraites : la grande bêtise !

Le parti de la flamme est arrivé bien avant les élections européennes du 9 juin, conduisant Emmanuel Macron à dissoudre l’Assemblée nationale le soir des résultats.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les dirigeants mondiaux condamnent la violence contre les républicains.
NEXT Prix ​​du gaz, démarque inconnue, nouveau plan d’économies… Ce qui change au 1er juillet