En Savoie, les enseignants refusent que leur collège s’appelle Robert-Badinter

En Savoie, les enseignants refusent que leur collège s’appelle Robert-Badinter
En Savoie, les enseignants refusent que leur collège s’appelle Robert-Badinter

jeIl ne prendra pas le nom de Robert Badinter. En Savoie, le département avait proposé au collège de Saint-Étienne-de-Cuines de changer de nom pour être rebaptisé en hommage à l’ancien garde des Sceaux sous François Mitterrand, et père de l’abolition de la peine de mort. Mais les enseignants ne partagent pas cette proposition, rapporte Le Dauphiné libéré. Les personnels éducatifs ont adressé un courrier au département, expliquant leur refus, qui a été lu en séance plénière du conseil départemental, vendredi 21 juin dernier.

Mise à jour du soir

Tous les soirs à partir de 18h

Recevez les informations analysées et décryptées par la rédaction du Point.

Merci !
Votre inscription a été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

« La plupart des enseignants ne souhaitent pas que le collège s’appelle Collège Robert-Badinter. A travers le nom de notre collège, il nous semble important de mettre en valeur un aspect de notre environnement naturel, pour plusieurs raisons », est-il écrit.

« Ce sera plus évocateur pour les étudiants que le nom d’une personnalité qu’ils ne connaissent pas. […] Le nom Badinter risque malheureusement, pour certains étudiants, de faire un peu trop penser au nom de leur supermarché préféré », jugent-ils.

LIRE AUSSI When Robert Badinter helped François Mitterrand face Valéry Giscard d’EstaingRobert Badinter, figure majeure de la lutte contre la peine de mort, est décédé à l’âge de 95 ans en février dernier. Il entrera bientôt au Panthéon.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Deux dentistes mis en examen après le décès d’un patient en Gironde – .