Une femme mordue par des loups, son pronostic vital compromis

Une femme mordue par des loups, son pronostic vital compromis
Une femme mordue par des loups, son pronostic vital compromis

Elle a été blessée « au cou, au mollet et au dos » et transportée à l’hôpital en urgence absolue. Une femme de 37 ans a été grièvement blessée dimanche après avoir été mordue par des loups au zoo de Thoiry (Yvelines) dans une zone interdite aux piétons, a-t-on appris de source proche du dossier et du ministère public. de Versailles.

Une enquête a été ouverte pour blessures volontaires et confiée à la brigade de recherche de Mantes-la-Jolie. Et selon les premiers éléments, les faits se sont déroulés au zoo créé en 1968 par le comte de La Panouse, vers 9 heures dimanche matin, a précisé la source proche du dossier, confirmant une information du Parisien. Selon la même source, qui s’est confiée à l’AFP, la victime a été blessée “au cou, au mollet et au dos”.

Le « marquage n’était-il pas bien fait » ?

Les soignants « sont intervenus très rapidement » et le trentenaire a été transporté à l’hôpital en urgence absolue, a ajouté la procureure de Versailles, Maryvonne Caillibotte. “Les animaux ont été mis à l’écart, puis réintégrés”, a-t-elle ajouté.

Selon les premières informations, la victime, qui avait passé la nuit en famille dans un hôtel du parc, était partie faire du jogging. « Sans doute à ce stade, elle s’est retrouvée dans la zone de safari, normalement réservée aux voitures. C’est là qu’elle a été attaquée par trois loups», a détaillé le procureur. “Je ne suis pas en mesure de dire si c’est elle qui s’est trompée ou si le marquage n’a pas été bien fait”, a ajouté le magistrat.

La source proche du dossier a dans un premier temps indiqué que la victime avait « pénétré dans un enclos », en « franchissant deux systèmes de sécurité, un fossé et un appareil électrique, destinés à empêcher les animaux de sortir ».

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Prix ​​du gaz, démarque inconnue, nouveau plan d’économies… Ce qui change au 1er juillet