3,6M d’entrées, ce succès français a empêché Sophie Marceau de reprendre un rôle culte

3,6M d’entrées, ce succès français a empêché Sophie Marceau de reprendre un rôle culte
3,6M d’entrées, ce succès français a empêché Sophie Marceau de reprendre un rôle culte

Le film « MDR » est diffusé ce soir sur W9. Sorti en salles en 2008, c’est un succès au box-office pour Sophie Marceau. Cependant, cette production de Liza Azuelos a, dans le même temps, mis un bémol au troisième volet d’un long métrage bien connu des années 80.

MDR : le film qui rassemble deux générations

Après s’être fait connaître grâce à la comédie Comme tu es belle !Liza Azuelos a commencé à travailler sur un troisième long métrage vers la fin des années 2000. Son titre est presque générationnel : MDR. Le film, qui réunit la star expérimentée Sophie Marceau et la jeune débutante Christa Theret, suit la vie de Lola, 16 ans. Ce jeune adolescent entame une nouvelle année de lycée. Et, entre ses amis, ses histoires d’amour et ses conflits de plus en plus vifs avec sa mère Anne, son année scolaire ne sera pas facile.

MDR © Pathé Films

Si la réception critique de MDR Divisé, le public a accueilli le film de manière très positive. En effet, MDR attire 3,6 millions de spectateurs en salles. C’est donc le premier gros succès de la carrière de Liza Azuelos. Le long-métrage aura même droit à un remake américain, avec Miley Cyrus. Notez également que MDR marque l’une des premières apparitions d’un jeune acteur qui deviendra l’une des grandes stars du cinéma français : Pierre Niney.

Une suite culte avortée

MDR était apprécié des jeunes comme des moins de 50 ans. Pour quoi ? Peut-être parce que le film contient des similitudes avec une autre comédie culte pour adolescents des années 80 : La fête. En effet, outre la présence de Sophie Marceau, on retrouve comme sujets l’évolution mouvementée d’une jeune fille avec ses premières amours ainsi que son dialogue de plus en plus compliqué avec sa mère. De là à penser que MDR pourrait être considéré comme une suite non officielle de La fêteil n’y a qu’une seule étape.

Cependant, un troisième volet du film culte a été envisagé par le réalisateur Claude Pinoteau. Celui qui a réalisé les deux premiers films était très motivé pour se remettre sur les railscomme cela a été mentionné dans l’ouvrage intitulé Sophie Marceau, on a tous quelque chose de Vic en nous. Son auteur Pierre Mikailoff cite ainsi l’entretien de Claude Pinoteau dans belle matinéedéclarant :

Cette suite aurait plu à Brigitte Fossey, Claude Brasseur et aux comédiens. Mais Lisa Azuelos l’a fait MDR sans nous prévenir.

Officiellement, la réalisatrice n’avait aucune obligation de prévenir qui que ce soit de son projet. Officieusement, il faut cependant reconnaître que MDR a tous les atouts d’un troisième volet de La fête dans lequel la jeune Vic a grandi et est devenue mère.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le Bayern fixe le prix de Coman – .
NEXT le docteur acquitté ! – .