que proposent les différents camps politiques sur la culture ? – .

que proposent les différents camps politiques sur la culture ? – .
que proposent les différents camps politiques sur la culture ? – .

Les partis politiques reprennent la campagne pour les élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet, décrétées après la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron. Pour y voir plus clair sur les programmes, France Bleu vous propose de faire le point sur les mesures annoncées à ce jour dans les différents camps. Cet article sera mis à jour au fur et à mesure que les partis dévoileront leurs programmes.

Après le pouvoir d’achat, les retraités et la sécurité et l’environnement, focus avec - sur la culture.

Le Nouveau Front Populaire (union de la gauche)

L’alliance de gauche veut accorder 1% du PIB (produit intérieur brut) chaque année « à l’art, à la culture et à la création » et vise à« étendre le libre accès aux musées nationaux »ou « défendre le régime des intermittents ». Le Nouveau Front populaire veut aussi « garantir la pérennité d’un service public audiovisuel » en garantissant son financement, et « défendre l’indépendance des rédactions vis-à-vis de leurs propriétaires ». Avec cette dernière mesure, l’union de la gauche vise clairement le conservateur Vincent Bolloré, propriétaire de CNews et d’Europe 1.

Ensemble (camp présidentiel)

Le camp d’Emmanuel Macron souhaite poursuivre sa trajectoire avec le Pass Culture comme pièce maîtresse. Ce pass donne aux adolescents et jeunes de 18 ans un crédit – d’un montant de 300 euros pour les adultes – leur permettant d’acquérir des livres, entre autres produits culturels. La coalition Ensemble propose également de soutenir « la culture locale en milieu rural et pour tous les âges »notamment à travers le « printemps de la ruralité ».

Avant la dissolution de l’Assemblée nationale, la fusion de l’audiovisuel public était menée par la ministre de la Culture Rachida Dati. Ce projet semble toujours dans les cartons : « Je suis pour une radiodiffusion publique forte, rassemblée dans un contexte très mouvementé où des groupes privés se structurent et s’organisent et dans un contexte de désinformation forte. (…) Je ne suis pas favorable à la privatisation”a-t-elle déclaré mardi sur France Inter. Elle a également déclaré qu’elle ne souhaitait pas revenir au statut d’intermittente.

Les Républicains

Programme à venir.

Le Rassemblement National

Pour les législatives, le RN a publié un livret d’une vingtaine de pages sur la culture, issu du programme présidentiel de Marine Le Pen en 2022. Le parti d’extrême droite ne parle pas de « culture » mais de « patrimoine ». Il souhaite donc tripler le budget annuel destiné à l’entretien et à la restauration des églises et cathédrales. Ce budget atteindrait le milliard d’euros en différenciant les aides accordées à la création. Le RN voudrait également exclure du Pass Culture les mangas, appréciés des jeunes lecteurs, mais qui ne sont pas considérés comme de véritables biens culturels pour le parti d’extrême droite.

Un des autres sujets phares du programme culturel festif de Jordan Bardella : privatisation de la radiodiffusion publiquedont Radio France fait partie, car elle «ne répond plus aux critères de neutralité » et penche à gauche, accuse le vice-président du RN, Sébastien Chenu. En revanche, les contours de cette privatisation sont toujours flou même si certains détails sont apportés lors des entretiens avec les représentants des partis. France 24, RFI, TV5 Monde et Arte ne seraient pas concernées, selon l’ancien journaliste Philippe Ballard, son porte-parole. De même, le RN souhaite que la radio locale France Bleu et la chaîne d’information - restent publiques, a indiqué sur France Bleu Picardie Damien Toumicandidate dans la Somme.

Reconquête!

Programme à venir.

Nos autres articles sur les programmes

chargement

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Forte baisse des stocks hebdomadaires de pétrole brut – .
NEXT Inondations et nouveaux dégâts sur le camping-car McLaren après de fortes pluies à Budapest – .