la Mannschaft bat sa bête noire 2-0

la Mannschaft bat sa bête noire 2-0
la Mannschaft bat sa bête noire 2-0

Jamal Musiala, après son premier score mercredi contre la Hongrie.image : Clé de voûte

Parfois malmenée par la Hongrie, la Mannschaft a battu un adversaire très en réussite, mercredi à Stuttgart sur le score de 2-0. Elle met également fin à son étrange malédiction du deuxième jeu.

19/06/2024, 19h5220/06/2024, 00:18

Allemagne-Hongrie, une affiche spéciale, chargée d’histoire. On ne présente plus le miracle de Berne, qui a permis à la Nationalmannschaft de remporter sa première Coupe du monde en 1954. Mais les confrontations entre les deux nations ne tournent pas toujours à l’avantage des Allemands, bien au contraire.

Dès le début de cette partie, les hommes de Julian Nagelsmann étaient prévenus. 13 victoires, 12 nuls et 12 défaites : un bilan peu glorieux face aux Magyars, pour une nation aussi prestigieuse. Les derniers affrontements reflètent aussi de réelles difficultés. Les Hongrois ont en effet tenu en échec l’Allemagne à l’Euro 2020, puis en Ligue des Nations.

Ils ont également battu la Mannschaft en 2022, dernière confrontation entre les deux équipes.

Face à son ennemi juré, l’Allemagne s’est fait bousculer dès les premières minutes du match. Il a fallu une confusion, ou plutôt un certain attentisme de la défense hongroise après une charge sur le défenseur Willi Orban, pour que l’inévitable Musiala ouvre le score (22e). Son deuxième but dans cet Euro. La Hongrie était proche d’égaliser trois minutes plus tard sur un coup franc de Dominik Szoboszlai. Mais Manuel Neuer est intervenu. Le match s’ouvrait alors et Jamal Musiala aurait pu porter le score à 2-0 juste avant de rentrer aux vestiaires. Entouré de deux défenseurs, il a trouvé le moyen de frapper au but, mais son tir puissant a fini dans le petit filet.

Le rythme a quelque peu baissé en seconde période. Cela n’a pas empêché les Allemands de trembler. Une tête de Barnabas Varga à la 59e minute, trop haute, a provoqué un sentiment de frayeur dans les allées de la Mercedes-Benz Arena.

Mais sur un somptueux jeu à trois, un décalage de Musiala pour permettre à Mittelstädt de centrer, Gündoğan inscrivait le but du 2-0 et libérait le pays hôte (67e).

L’Allemagne n’a pas seulement battu une équipe qui lui résiste, mercredi à Stuttgart. Elle a mis fin à une malédiction qu’elle portait avec elle depuis plusieurs décennies. Dans les tournois majeurs, lorsque la Nationalmannschaft remportait son premier match – souvent avec facilité comme contre l’Écosse – elle était ensuite en difficulté lors du deuxième match de la phase de groupes. C’est simple, elle n’a plus gagné depuis 1998, une situation qui s’explique peut-être par un certain relâchement ou la pression grandissante, liée à son statut de favorite soudainement affirmé. Ce scénario s’est produit en 1998, mais aussi en 2002, 2008, 2010, 2014 et 2016. Il a fallu attendre 2024 pour remporter deux succès en deux matches.

La Mannschaft est en tête du groupe A avec six points et est désormais qualifiée pour les huitièmes de finale. La Nati peut revenir au niveau si elle s’impose plus tard dans la soirée face à l’Ecosse.

Résultats et matchs à venir (groupe A) ⬇️

Allemagne contre Ecosse : 5-1
Hongrie vs Suisse : 1-3
Allemagne contre Hongrie : 2-0
Ecosse contre Suisse : 1-1
Suisse contre Allemagne : Dimanche (21h)

Ecosse contre Hongrie : Dimanche (21h)

Après deux matches, la Hongrie est à l’arrêt. C’est un zéro au classement. Les Magyars ont néanmoins réalisé une meilleure performance si l’on compare avec le match perdu samedi contre la Suisse.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Prix ​​du gaz, démarque inconnue, nouveau plan d’économies… Ce qui change au 1er juillet