Jacques Weber se souvient de son « sourire » et de sa « séduction ». – .

Jacques Weber se souvient de son « sourire » et de sa « séduction ». – .
Jacques Weber se souvient de son « sourire » et de sa « séduction ». – .

Anouk Aimée nous a quitté ce mardi, à l’âge vénérable de 92 ans.

Adieu à Anouk Aimée, l’actrice qui était un symbole de charme et de séduction

Jacques Weber, acteur et réalisateur, a exprimé sa profonde affection pour Anouk Aimée, l’actrice française dont la beauté et le charme étaient légendaires. Il se souvient particulièrement de son sourire envoûtant et de l’aura de séduction qui se dégageait d’elle. Aimée est décédée à l’âge de 92 ans.

Retour sur sa carrière cinématographique

Sa voix envoûtante et sa gentillesse innée, qui ont rendu Anouk Aimée exceptionnellement attractive, sont les souvenirs gardés par les personnes qui ont eu le privilège de travailler avec elle. C’est ce que dit Jacques Weber, qui a eu l’occasion de jouer dans des films comme “Un homme et une femme : 20 ans déjà” en 1986 et “Lettres d’amour” en 2006.

Un souvenir inoubliable

L’image que Jacques Weber garde de l’actrice est celle d’une femme ayant un grand besoin d’amitié et de reconnaissance, qui s’est pourtant réfugiée dans la solitude de ses appartements de Montmartre, entourée de ses nombreux chats. C’est cette dualité, cette femme solitaire mais toujours sympathique, qui a marqué durablement l’acteur. Selon lui, travailler aux côtés d’Anouk Aimée a été un véritable plaisir.

Un homme et une femme : 20 ans déjà

Jacques Weber se souvient avec émotion de leur collaboration dans “Un homme et une femme : 20 ans déjà”, en 1986. Anouk Aimée n’était pas seulement une femme agréable à regarder et à écouter, elle symbolisait aussi un passé cinématographique riche et passionnant. L’acteur se souvient combien il était captivant d’entendre Anouk Aimée citer des noms comme Demy, Fellini, Mastroianni ou Albert Finney.

Revivez la magie à travers ses films

Jacques Weber conseille sérieusement de revisiter les films d’Anouk Aimée pour se souvenir de son talent. Il recommande particulièrement des films comme “La Dolce Vita” et “Lola”, où l’actrice donne une interprétation divine. Pour Weber, “Un homme et une femme” est un autre incontournable qui oscille entre cinéma d’auteur et cinéma grand public – une combinaison parfaitement réalisée.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La commune renouvelle son contrat avec GRDF – .
NEXT où est passé l’été ? – .