Arrêté en Italie après son évasion, le meurtrier présumé de Mably transféré en France et incarcéré

Arrêté en Italie après son évasion, le meurtrier présumé de Mably transféré en France et incarcéré
Arrêté en Italie après son évasion, le meurtrier présumé de Mably transféré en France et incarcéré

Le 3 juin, l’homme soupçonné d’avoir tiré une balle dans la tête d’un Mablyrot a été transféré en France, un peu plus de deux semaines après son arrestation en Italie, où il s’était enfui avec sa compagne.

Alors que sa compagne rentrait en France pour devenir prisonnière, l’assassin présumé de Mablyrot, 28 ans, a été arrêté le 17 mai en Italie, où ils s’étaient enfuis ensemble, après l’émission d’un mandat d’arrêt européen. contre lui.

Mis en examen pour meurtre et emprisonné

Emprisonné dans une prison italienne, le Roanais de 20 ans attendait jusqu’alors son transfert vers la France, l’extradition prenant généralement un peu de temps. Et il a bien été remis aux autorités judiciaires françaises le 3 juin à Bobigny (Seine-Saint-Denis), puis immédiatement transféré à Saint-Étienne, nous a confirmé le procureur de la République, David Charmatz.

Là, le suspect, Adrian A., a été présenté à un juge d’instruction qui l’a mis en examen pour meurtre et détention et transport d’une arme de catégorie B. Il a été incarcéré à la maison d’arrêt de La Remand. Talaudière le 5 juin, a encore précisé le parquet de Saint-Étienne.

Homicide à Mably : les voisins de la victime sous le choc et l’incompréhension

Dans cette affaire, deux autres personnes, un homme et une femme d’une vingtaine d’années, sont soupçonnées de complicité d’homicide volontaire. Le couple aurait aidé matériellement, et surtout financièrement, l’auteur présumé et sa compagne à fuir la France, après le drame survenu dans la nuit du 9 au 10 mai. Les deux Roannais ont été mis en examen et libérés sous contrôle judiciaire dans l’attente de leur procès à la Loire. Cour d’assises.

Pauline Michaud

Rappel des faits

Vers 1 heure du matin, dans la nuit du 9 au 10 mai, un homme de 28 ans a été découvert dans une mare de sang, dans le salon de sa maison située à Mably. Son corps présentait une blessure par balle à la gorge. La thèse du suicide a été rapidement écartée par les enquêteurs, l’arme du crime n’ayant pas été retrouvée sur les lieux.Dès lors, le parquet de Roanne se dessaisit au profit de celui de Saint-Étienne. Une information judiciaire pour meurtre avait été ouverte et un mandat d’arrêt européen émis. Des policiers de la Division de la criminalité organisée et spécialisée (anciennement Police judiciaire) ont alors obtenu le soutien de leurs homologues italiens, qui ont réussi à localiser le suspect à Rimini.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV une affaire de famille dans les Côtes-d’Armor – .
NEXT Prix ​​du gaz, démarque inconnue, nouveau plan d’économies… Ce qui change au 1er juillet