« Mettez-vous à ma place », une journée ordinaire au collège Salvador-Allende, à Rezé

« Mettez-vous à ma place », une journée ordinaire au collège Salvador-Allende, à Rezé
« Mettez-vous à ma place », une journée ordinaire au collège Salvador-Allende, à Rezé

C’est une idée qui a germé il y a trois ans, grâce aux élèves de 3ème.ece qui a donné naissance à un collectif pour réfléchir sur l’égalité entre filles et garçons, l’éducation, la santé ou encore la citoyenneté. « C’est une bonne façon de montrer à nos étudiants la richesse de leurs différences, assure M. Caillaud, proviseur du collège Salvador-Allende, à Rezé. Le collectif Put-you-in-my-place est très investi moi et même s’il y avait des questions des parents au début, aujourd’hui, les réticences sont moindres, voire inexistantes. »

Vendredi 14 juin, le 6equi sortaient d’un atelier sur la confiance, ont exprimé leur joie de participer : « Nous avons dû descendre et nous avons été rattrapés par quelqu’un, c’était génial. » Leur CPE, Mme Guillet, abonde dans le même sens : « Cela permet de créer des liens et de développer un sentiment d’appartenance, ce qui est bénéfique pour le climat scolaire. »

“On peut discuter de sujets tabous”

De nombreux intervenants extérieurs sont venus apporter leur richesse et leur variété à leurs interventions. Parmi eux : Nantes Roller derby, qui défend les droits LGBTQIA+, un club de Boccia (handisport), la société SBAM, qui présente un spectacle intitulé En avant les filles, abordant le patriarcat avec humour et légèreté. Mais aussi, l’association Iki Iki, qui met l’art, la culture et le jeu au service de la santé émotionnelle et sexuelle des enfants et adolescents, ou encore l’association DisQtons, qui dispense une éducation sexuelle à 3 enfants.e.

Les retours des 3e sont représentatifs du succès de la journée : « On peut aborder des sujets tabous et en discuter librement. Même si les sujets sont difficiles, nous sommes tous mobilisés. »

Pour Mélanie Tesson, déléguée à l’égalité entre filles et garçons et membre du collectif Mettez-vous à ma place : « Cela permet à certaines personnes d’aborder des sujets tabous, dont ils n’ont pas la possibilité d’aborder chez eux. Le collège est heureux et fier d’organiser ce moment, c’est plus qu’important. »

La journée a été riche pour les étudiants et les équipes pédagogiques. Il mérite d’être renouvelé, compte tenu de son succès.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le géant gazier qui alimente l’Europe – .
NEXT Un minibus transportant des enfants s’écrase en Slovénie, deux morts – .