le journaliste Silvio Dolzan est décédé

le journaliste Silvio Dolzan est décédé
le journaliste Silvio Dolzan est décédé

La belle voix de Silvio Dolzan s’est tue

Stéphane Gabioud

Publié : 14/06/2024, 16h31 Mis à jour il y a 7 heures

Abonnez-vous maintenant et profitez de la fonction de lecture audio.

BotTalk

Entré à Radio Romande en 1995, après avoir débuté sa carrière dans la presse écrite, le journaliste Silvio Dolzan est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à l’âge de 65 ans. Il était notamment présentateur de « 12h30 » et correspondant au Palais fédéral. Passionné de sciences, il rejoint en 2007 l’équipe de la toute nouvelle émission scientifique quotidienne « Impatience », qui succédera au « CQFD », où il a travaillé onze ans, jusqu’à sa retraite il y a un an.

Mon cher Silvio,

C’était devenu notre rituel, dans l’équipe. Nous attendions toujours votre signal. Et il arrivait forcément, tous les jours, à 11h42 précises. Vous vous êtes levé de votre chaise et avez crié : « Si mangia ?! » Nous nous levâmes donc tous à l’unisson et descendîmes les trois étages qui nous séparaient de la cafétéria de la radio. On en a souvent ri ! « 11h42 ? Au « CQFD », on mange aux mêmes heures que dans un EMS !

Une fois à table, vous avez exigé qu’on ne parle jamais de travail. Nous refaisons donc le monde et nous aimions vous écouter. Vous nous avez fait part de vos souvenirs d’ancien journaliste. Vos débuts dans votre Chablais natal. Vos années en tant que correspondant au Palais fédéral. Et aussi votre passion pour le hockey, pour l’aviation. Et votre fierté de voir votre fils grandir et trouver sa voie. Lorsque nous sommes revenus un peu trop vite de notre pause déjeuner, vous êtes restés volontiers un peu plus longtemps au café. Vous êtes ensuite allé vous asseoir à table avec d’autres collègues. Celle de Jean le concierge. Celle des journalistes sportifs pour débattre encore un peu du hockey.

Et lorsque vous retourniez sur votre lieu de travail, c’était pour préparer une nouvelle matière scientifique. Notez d’abord les idées sur votre bloc-notes, puis transposez-les sur l’ordinateur. Comment dire pour être compris ? La recherche du mot juste. Image qui aidera l’auditeur. Vos toiles ? Jamais une faute d’orthographe. Vos années dans la presse écrite sans aucun doute. Ton style? Simple, accessible, clair. Et, une fois au micro, votre présence a fait le reste. Raconter, écouter, rebondir, dire quelque chose pour rire. Et ta voix. Cette voix qui aura tant marqué de son empreinte sur nos ondes. Combien de fois des collègues d’autres émissions vous ont-ils demandé de doubler leurs reportages en français ? Ou pour être la voix des jingles de leurs émissions ? Nous étions fiers au « CQFD » d’avoir « la voix » dans nos rangs.

Désormais, cette voix ne résonnera plus. En tout cas, plus parmi nous, ici-bas. Mais qui sait, peut-être est-elle partie faire un voyage vers les étoiles, dont vous aimiez tant parler à la radio ?

Mon cher Silvio, je te souhaite un bon voyage. Et si un jour vous croisez Albert, Marie ou Isaac et qu’ils trouvent une formule scientifique pour vous ramener ici un petit moment, sachez qu’il y aura toujours une place à table. À 11h42 ou à l’heure de votre choix.

Stéphane

Avez-vous trouvé une erreur ? Merci de nous le signaler.

14 commentaires

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Comment Donald Trump va façonner l’Amérique « à l’image d’une dictature » – .
NEXT Les avocats de Trump cherchent à annuler sa condamnation dans l’affaire Stormy Daniels – .