SMS supprimés, site de rencontre, préméditation… la piste préférée un an après les aveux de son mari

SMS supprimés, site de rencontre, préméditation… la piste préférée un an après les aveux de son mari
SMS supprimés, site de rencontre, préméditation… la piste préférée un an après les aveux de son mari

l’essentiel
Le 16 juin 2023, Michel Pialle a avoué le meurtre de son épouse, Karine Esquivillon après des mois de mensonges. Un an plus tard, les enquêteurs travaillent sur plusieurs pistes.

Le 27 mars 2023, Karine Esquivillon disparaît… Depuis plusieurs mois, son mari, Michel Pialle, soutient auprès des enquêteurs, mais aussi dans les médias, qu’elle a quitté le domicile familial seule. Face caméra, l’homme clame : “Je n’ai rien à me reprocher”. Jusqu’au 16 juin…

ud83dudd34″Je n’ai rien à me reprocher.”

Face caméra, fin mai, Michel Pialle, mari de #KarineEsquivillon, nous a expliqué que sa femme avait quitté volontairement le foyer. Hier soir, il a avoué l’avoir tuée.

ud83dudc49 « 3 mois de mensonges » : notre enquête, ce dimanche à 18h20 @TF1. pic.twitter.com/f9GEICU2z4

– Sept à huit (@7a8) https://twitter.com/7a8/status/1669659538402992128?ref_src=twsrc%5Etfw

Puis placé en garde à vue, l’homme craque en pleine nuit et reconnaît avoir tué sa femme. Michel Pialle avoue mais parle d’un accident. Il aurait tué sa femme alors qu’il nettoyait son fusil. Une version rejetée par ses propres enfants et mise en doute par les enquêteurs

Lire aussi :
Meurtre de Karine Esquivillon : relation avec un réfugié ukrainien de 16 ans, argent de la CAF… de nouvelles pistes inquiétantes

Michel Pialle sait très bien manier ces armes et pour cause : il est titulaire d’un permis. La version de l’accident ne semble convaincre personne. « C’est improbable, surtout pour quelqu’un qui a encore le permis et qui est censé connaître ce milieu, les règles de sécurité. Ensuite, cette réaction à son « accident », à son acte. On ne cache pas le corps, on ne cache pas les preuves, on ne jette pas une arme, on ne fait pas faire des dessins aux petits pour la fête des mères”, s’accable la fille du couple Eva-Louise. au micro de TF1. Depuis les aveux de son père, la jeune femme nie son nom de famille tandis que l’homme continue de lui envoyer des lettres.

“Je m’en vais, je n’en peux plus”

Près d’un an après les aveux de Michel Pialle, l’enquête se poursuit et les gendarmes sont sur plusieurs pistes. Premièrement, le motif romantique est favorisé car le couple a vécu ensemble mais a été séparé. Selon les informations de nos confrères, les enquêteurs ont découvert le profil de Michel Pialle sur un site de rencontre. « Divorcer. Chef d’entreprise chevronné, je gère mon emploi du temps. Nouveau sur le site, donc méfiant”, est-il écrit sur le profil.

Deuxième élément : Karine Esquivillon aurait-elle menacé de dénoncer son mari ? Car oui, Michel Pialle est un criminel d’habitude déjà condamné à treize reprises, notamment pour escroquerie, vol et contrefaçon. Outre les armes trouvées dans la maison, la police a découvert des lingots d’or et des pièces de monnaie.

Lire aussi :
Meurtre de Karine Esquivillon : un silencieux et deux chargeurs retrouvés dans une rivière à proximité de la maison familiale

Dernière piste explorée par les enquêteurs, un SMS écrit supprimé sur le téléphone de la femme de 54 ans. Il dit : “Je pars, je n’en peux plus, je veux une vie de femme aimée, pas une vie de famille sans amour !” Un message écrit douze jours avant le décès de Karine Esquivillon. Aurait-elle déclenché la colère de son mari et le message serait-il une preuve de préméditation ? Les enquêteurs continuent d’enquêter d’autant plus que Michel Pialle continue de le nier par l’intermédiaire de ses avocats.

“Aucun mobile ne lui est prêté”

Les avocats du suspect s’en tiennent aux arguments qui soutiennent la thèse de l’accident. « Plusieurs éléments matériels objectifs corroborent ses déclarations : l’arme utilisée, le lieu où elle a été trouvée, ainsi que l’usage d’une seule balle retrouvée dans le flanc de Karine Pialle. Malgré les fantasmes, aucun motif ne lui est prêté”, affirment Antoine Ory et Aristote Toussaint dans un communiqué.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Prix ​​du gaz, démarque inconnue, nouveau plan d’économies… Ce qui change au 1er juillet