L’accident mortel impliquant une voiture électrique garde encore sa part de mystère

L’accident mortel impliquant une voiture électrique garde encore sa part de mystère
L’accident mortel impliquant une voiture électrique garde encore sa part de mystère

l’essentiel
Un père de famille a été tué début mai par une voiture électrique qui a échappé au contrôle de son conducteur à Toulouse. L’enquête se poursuit et comporte, pour l’instant, son lot de questions sans réponse.

En quelques secondes, sur le boulevard Jacques-Chirac dont les rues, à l’angle de l’avenue de la Gloire, penchent vers la droite et du quartier Soupetard, à Toulouse, la voiture a roulé en oblique. Elle a « fait exploser » une sucette publicitaire, a de nouveau traversé une route et a percuté un père. Cette victime a été projetée contre un mur d’une maison que cette Ford Mustang a ensuite percuté.

Lire aussi :
Renversé sur le trottoir, un père de famille de 47 ans a été tué par une voiture électrique

Le bilan humain de cet accident est lourd : un homme a été tué sur le coup ; un autre blessé au poignet a pu regagner la région où il vit, près de Nantes. Une femme était au volant de la voiture. Elle a encore du mal à expliquer ce qui s’est passé ce vendredi 3 mai en fin de matinée.

Vitesse selon des témoins

Depuis près d’un mois, les enquêteurs du groupe d’appui juridique de la division Rive Droite de la police nationale analysent ces quelques secondes. Pour comprendre comment cette femme de 43 ans a perdu le contrôle de sa voiture. Un modèle électrique puissant, qui ce matin-là « roulait vite » selon différents témoins. Des témoignages toujours enregistrés avec prudence par la police.

Après un passage à l’hôpital, le conducteur, choqué psychologiquement mais non blessé, a été interrogé par les enquêteurs. Elle ne se souvient de rien et parle d’un « black-out » inexplicable. Au point que cette femme, persuadée d’avoir souffert d’une maladie quelques secondes avant l’accident, s’est soumise à des examens médicaux pour chercher une explication.

Les analyses pour une éventuelle consommation d’alcool ou de drogues se sont révélées négatives. D’autres résultats sont encore entendus. Ils montreront peut-être une consommation de médicaments qui aurait pu provoquer, et expliquerait, la perte de connaissance évoquée par le conducteur.

Lire aussi :
La voiture électrique tue un piéton à Toulouse : hospitalisé, le conducteur n’a pas encore été entendu

La vérification des terminaux pour déterminer l’éventuelle activité du téléphone portable du conducteur reste également en cours. « Ces voitures sont équipées d’un système Bluetooth automatique. On sait qu’une sonnerie, ou une conversation, peuvent provoquer une perte d’attention pendant quelques secondes », prévient un spécialiste de la sécurité routière. Qu’en est-il de la perte de contrôle de la voiture ? « Cette hypothèse ne peut être exclue », estime un professionnel.

Un expert sur place mercredi

La conductrice était habituée, selon ses entretiens, à conduire sa voiture. Une Ford Mustang électrique « dotée d’une puissance étonnante, comparable à d’autres modèles électriques comme les Tesla », affirme un passionné de conduite. Un éventuel dysfonctionnement de ce véhicule est-il possible ? Les spécialistes doutent. Le parquet et les enquêteurs préfèrent les certitudes. Un expert agréé a été désigné. Il examinera la voiture placée sous scellés.

Ce mercredi, accompagné de policiers, ce technicien s’est rendu sur les lieux de l’accident. Pour clarifier la trajectoire, notez les dégâts. L’imposant panneau publicitaire qui cachait sans doute l’arrivée de la voiture folle aux deux piétons a déjà été remplacé. Le mur de la maison reste ébranlé. Quelques centaines de mètres plus loin, dans un appartement, une femme et ses deux enfants attendent des réponses. Ghislain avait 47 ans. Il était leur père et l’homme de sa vie. Cette famille a porté plainte. Comprendre.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Jeux Olympiques 2024 – Taekwondo. « Nous visons une première médaille d’or ! » Les Français se préparent en Normandie
NEXT Euro 2024 – France vs Pays-Bas, où voir le match à Paris pendant la Fête de la Musique ? – .