Le yen rebondit sur les paris d’intervention, le rand sud-africain chute

Le yen rebondit sur les paris d’intervention, le rand sud-africain chute
Le yen rebondit sur les paris d’intervention, le rand sud-africain chute

Londres (awp/afp) – Le yen a accentué son rebond jeudi, après avoir atteint des niveaux particulièrement bas, renforçant les anticipations d’intervention du Japon sur le marché des changes, tandis que le rand déraillait face aux incertitudes politiques en Afrique du Sud.

Vers 15H40 GMT (17H40 à Paris), la monnaie japonaise prenait 0,64% face au billet vert, à 156,63 yens pour un dollar, et avançait de 0,25% face à la monnaie unique européenne, à 169,84 yens pour un euro.

Dès la veille, les investisseurs jugeaient qu’en franchissant « 157 yens pour un dollar, la paire dollar-yen est entrée dans la zone d’intervention sur le marché des changes » du Japon, qui pourrait choisir d’agir pour soutenir sa monnaie, a relevé Fawad Razaqzada, analyste chez City Index.

Par ailleurs, “le yen japonais s’apprécie alors que les cambistes parient sur une nouvelle hausse des taux de la Banque du Japon” (BoJ), susceptible elle aussi de faire monter le prix du yen, ajoute Patrick Munnelly, analyste chez Tickmill.

Plié par la politique monétaire accommodante de la banque centrale japonaise et la hausse des rendements obligataires américains, le yen était jusqu’ici en difficulté face au dollar et frôlait son plus bas depuis 1992 face à l’euro.

Plus tôt cette semaine, la monnaie japonaise est également tombée à 200,74 yens pour une livre sterling, son plus bas niveau par rapport à la monnaie britannique depuis août 2008.

Cependant, « le Japon a clairement fait savoir qu’il était plus préoccupé par la vitesse de la dépréciation du yen que par les niveaux spécifiques auxquels il se négocie », explique Razaqzada.

La croissance aux Etats-Unis, qui a ralenti au premier trimestre 2024 plus qu’annoncé initialement, à 1,3% au lieu de 1,6% selon une deuxième estimation, a également accéléré la chute du dollar face au yen.

Autre valeur refuge, la monnaie suisse a bondi jeudi de 1,01% face au billet vert, à 0,9040 franc suisse pour un dollar.

En effet, une nette majorité d’analystes anticipent que «la Banque nationale suisse (BNS) maintiendra son taux directeur à 1,50%» lors de sa prochaine réunion de juin, précise l’UBS.

Par ailleurs, le rand sud-africain a chuté jeudi à l’occasion de l’annonce des résultats des élections législatives, chutant de 1,06% face au billet vert, à 18,59 rands pour un dollar.

En perte de vitesse, l’African National Congress (ANC), qui a bénéficié pendant trois décennies d’une fidélité électorale sans faille après avoir libéré l’Afrique du Sud du régime de ségrégation raciale, risque de perdre pour la première fois sa majorité absolue au Parlement.

“Les incertitudes politiques pèsent sur le rand (…) alors que l’appréciation générale du dollar n’aide pas”, résume Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote, interrogé par l’AFP.

Enfin, les analystes ne s’attendent pas à de grandes évolutions de l’indice d’inflation PCE pour avril aux Etats-Unis, qui sera publié vendredi, le même jour que l’inflation de mai dans la zone euro.

        Cours de jeudi Cours de mercredi          15H40 GMT               21H00 GMT  EUR/USD 1,0844                  1,0801  EUR/JPY 169,84                  170,27  EUR/CHF 0,9802                  0,9863  EUR/GBP 0,8508                  0,8504  USD/JPY 156,63                  157,64  SD/CHF 0,9040                   0,9132  GBP/USD 1,2744                  1,2701  

AFP/RP

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Asylunterkunft à Altdorf UR brennt – .
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .