Une hausse des prix est-elle possible ? – .

Une hausse des prix est-elle possible ? – .
Une hausse des prix est-elle possible ? – .

La tragédie qui a conduit à la mort du président iranien et l’incertitude institutionnelle qui règne actuellement dans le pays pourraient avoir un impact sur les marchés pétroliers.

Le 19 mai, nous avons appris la mort d’Ebrahim Raïssi, alors président de l’Iran. Ce dernier a souffert un accident d’hélicoptère et a plongé le pays dans une période de flottant institutionnel ce qui pourrait avoir des conséquences sur marchés pétroliers. Et par conséquent sur les prix des carburants en France.

Des marchés pétroliers qui évoluent !

La mort tragique du président iranien a de multiples conséquences affectant plusieurs domaines différent. C’est le cas des marchés pétroliers. Analystes ont ainsi suivi l’évolution de ces marchés depuis le drame.
Ils ont tous remarqué une évolution prix ces derniers jours. Le baril de Brent a légèrement augmenté pour atteindre 84,2 $. Dans le même temps, le pétrole brut a atteint 80,1 $ le canon. Cela correspond à une augmentation de près de 1%.
Des conséquences qui pourraient durer le long terme. En effet, les analystes ont craintes concernant la situation politique en Iran et l’état de l’offre de brut.
Car il faut rappeler que l’Iran est un pays producteur de pétrole. Cela signifie que les décisions prises dans ce pays peuvent avoir un impact sur le prix du baril et donc sur Prix ​​du carburant En France. Le dernier rapport de l’OPEP a annoncé une production tous les jours sur 3 millions de barils pétrole en Iran.
Une réunion OPEP+, organisation des pays exportateurs de pétroleaura lieu le 1er juin prochain afin de décider du cours à suivre.

Les prix sur le point de monter en flèche ?

Comment la mort du président iranien pourrait impact prix du carburant en France ? Parce que la situation est déjà fragile dans la région du Moyen-Orient. La situation d’Iran pourrait venir encore plus affaiblir cette partie du monde, ce qui pourrait faire augmenter prix du pétrole pour compenser.
De plus, l’Iran soutient les Houthis du Yémen. Pour rappel, ceux-ci bloquent totalement Commerce international. Pour cela, ils n’hésitent pas à attaquer tous les navires traversant la mer Rouge.
Néanmoins, quelques spécialistes je pense que cette situation n’est rien changer. C’est le cas de Georges Malbrunot, spécialiste du Moyen-Orient et grand grand reporter du Figaro : « Le président est chargé de mettre en œuvre la politique décidée ailleurs : par le guide suprême et par les Gardiens de la Révolution qui sont tout-puissants. Il n’est que l’exécutant de cette politique.
De son côté, Pascal Boniface, directeur fondateur d’IRIS, explique : « Encore une fois, les hommes comptent, mais les régimes alimentaires sont plus importants que les hommes. »

Il ne reste plus qu’à attendez et d’observer l’évolution des prix du baril. Pour rappel, il faut compter environ deux semaines avant qu’une augmentation ne se fasse sentir Prix ​​du carburant.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV RSF annonce le décès à 53 ans de son directeur général, Christophe Deloire
NEXT Face à l’extrême droite, le front populaire ! – .