Céréales – Les ventes techniques et les pluies en Russie ont pesé sur les prix du blé tendre

Céréales – Les ventes techniques et les pluies en Russie ont pesé sur les prix du blé tendre
Céréales – Les ventes techniques et les pluies en Russie ont pesé sur les prix du blé tendre

LE prix blé les tendres ont très légèrement reculé sur Euronext entre les 28 et 29 mai, comme le CBOT à Chicago. Des ventes techniques ainsi que des pluies Russie constituaient les principaux éléments baissiers. LE bonus ont quelque peu régressé marché physique Français. Cette érosion des primes est encore plus marquée en orge fourrage. En maïs, une légère baisse des prix a été constatée.

Dans blé, des prises de bénéfices ont eu lieu sur les marchés à terme européens et américains. Puis la pluie est tombée sur la Russie, et on s’en attend encore davantage. Reste à savoir si elles seront suffisantes pour soulager le cultures.
Selon l’analyste StoneX, les échanges sur les marchés physiques des pays de la zone mer Noire restent réduites et les primes sont donc maintenues sous pression. En effet, la hausse observée sur les marchés à terme ces derniers jours n’est pas la conséquence d’une réelle croissance de la demande de industriel consommateurs. Ce constat peut également s’appliquer à la France. Les agriculteurs de la région de la mer Noire attendent de savoir ce qu’ils vont récolter et sont donc peu présents aux ventes.
L’analyste russe SovEcon fait état d’un léger ralentissement exportations Le blé tendre russe, qui atteindrait 5,2 Mt en mai, contre 5,7 Mt en avril.
L’Inde pourrait après juin supprimer ses taxes sur importations du blé, en raison de sa mauvaise qualité récolte. Les objectifs sous-jacents sont la revitalisation de actions et la baisse des prix sur le marché physique local, rapporte Reuters.
Jordan a annulé un appel d’offres pour 120 000 t de marchandises, en raison de prix jugés trop élevés. Un autre devrait intervenir dans les prochains jours, pour des chargements sur la période juillet-août. La date évoquée est le 4 juin.

Du côté de mais, l’effondrement des cours sur Euronext fait suite à la baisse observée à Chicago. De la ventes techniques sur le contrat à terme américain sont signalés. Le bon déroulement des semis aux Etats-Unis continue également de mettre la pression sur les valeurs.

Le rapport hebdomadaire d’Euronext sur les positions des utilisateurs de son contrat blé tendre indique que les opérateurs non commerciaux ont augmenté leur position longue nette d’environ 10 000 lots entre le 17 et le 24 mai, pour atteindre 119 000 lots. En maïs, ils les ont augmentés de 1 300 lots à 3 400 lots.

Par ailleurs, les coûts de fret fluvial n’a pas changé entre le 22 et le 29 mai. Sur le bassin du Seinel’activité visant à Rouen est maussade comme le temps. Au-delà des craintes concernant l’impact des intempéries sur le potentiel de récolte, les travaux sur Pont de Sully à Paris et aux Jeux Olympiques Paris 2024 sur le transport des céréales par eau cet été, des inquiétudes surgissent quant à la disponibilité en termes de capacités de stockage recevoir la nouvelle récolte, étant donné le faible volume des ventes à l’exportation actuellement. L’activité dans le nord de la communauté n’est guère plus importante dans cette campagne commerciale faute de coins et le prix de transport proposé pour d’éventuelles sorties, jugé trop faible par les bateliers. Sur le Rhin et le Moselle, tout est en ordre. Les niveaux d’eau sont élevés mais n’entraînent pas d’arrêts de navigation.

Fondamentaux

  • Russie, blé tendre, exportations : 5,2 Mt en mai, 5,7 Mt en avril 2024 (Source : SovEcon).
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Une interview vertieft die Gräben – .