Les entreprises américaines plus pessimistes, les incertitudes grandissent

Les entreprises américaines plus pessimistes, les incertitudes grandissent
Les entreprises américaines plus pessimistes, les incertitudes grandissent

Washington (awp/afp) – L’activité économique est restée en croissance aux Etats-Unis au printemps, selon une enquête publiée mercredi par la Fed, qui montre cependant des conditions variables selon les secteurs et les régions, et un pessimisme croissant pour les mois à venir.

“L’activité économique a continué de croître de début avril à mi-mai, mais les conditions ont varié selon les secteurs et les régions”, détaille la banque centrale américaine (Fed) dans son “Beige Book”, une enquête réalisée auprès des entreprises et des acteurs économiques, en Avril et début mai.

Mais “les perspectives sont devenues un peu plus pessimistes en raison des rapports faisant état d’une incertitude croissante et de risques baissiers plus importants”, a-t-il ajouté.

L’économie américaine est en effet restée étonnamment résiliente en 2023, et la baisse de l’inflation au cours des derniers mois de l’année a laissé espérer une baisse des taux, Source d’optimisme.

Mais un rebond des prix début 2024 a conduit la Fed à repousser cette perspective. L’inflation a néanmoins recommencé à ralentir en avril.

Les entreprises « de la plupart des régions ont constaté que les consommateurs résistaient à de nouvelles augmentations de prix, ce qui a entraîné une baisse des marges bénéficiaires », souligne le Livre Beige.

“Un propriétaire de restaurant et d’hôtel du Montana essaie d’éviter de répercuter de nouvelles augmentations de coûts sur ses clients”, rapporte la Fed, qui le cite : “à un moment donné, ils diront : ‘Je ne paierai pas 20 dollars pour un hamburger+'”.

A New York, les prix des hôtels ont cessé de s’envoler, mais les tarifs “sont nettement plus élevés qu’avant la pandémie”, ce que “de nombreux visiteurs compensent (…) par une réduction des achats et des restaurants”.

Les taux d’intérêt élevés de la Fed poussent les banques à proposer à leur tour des prêts onéreux à leurs clients, particuliers comme professionnels.

Ainsi, toujours dans l’État de New York, « les taux d’intérêt sur les prêts automobiles ont considérablement augmenté ces derniers mois et, couplés à la hausse des prix des voitures, les voitures neuves sont devenues inabordables pour de nombreuses personnes ».

“Bloc” ___

Quant aux tensions observées ces dernières années sur le marché du travail, elles se résolvent lentement, mais la situation n’est pas uniforme.

“La majorité des régions ont fait état d’une plus grande disponibilité de main d’œuvre, même si quelques pénuries subsistent dans certains secteurs ou zones”, souligne la Fed.

Le mouvement dit de la « Grande Démission » lié à la pénurie de main-d’œuvre après la pandémie de Covid-19 semble terminé. Ainsi, vers Philadelphie, il y a désormais « davantage de candidats ».

Mais autour de San Francisco, « un contact a décrit le marché du travail comme étant dans une situation de « confinement » : les employeurs ne licencient généralement pas de travailleurs, et les travailleurs ne démissionnent pas aussi souvent que ces dernières années.

Au Minnesota, il a été noté que les demandeurs d’emploi « hésitaient à accepter une offre d’emploi si les horaires étaient rigides ou si le salaire était insuffisant pour répondre à leurs besoins ».

Et dans le nord touristique du Michigan, où se trouvent les Grands Lacs, « de nombreux travailleurs âgés souhaitaient plus de flexibilité dans leurs horaires plutôt que de prendre leur retraite ».

Face à la pénurie de main d’œuvre, de nombreux chefs d’entreprise avaient accéléré l’automatisation de certaines tâches. À Boston, « un important détaillant de vêtements a licencié 150 employés en fermant un centre d’appels, citant comme motivation l’évolution vers des technologies de service client plus automatisées ».

La prochaine réunion de la Fed aura lieu les 11 et 12 juin. Elle devrait maintenir ses taux dans la fourchette de 5,25 à 5,50% dans laquelle ils se situent depuis juillet 2023, soit leur plus haut niveau depuis plus de 20 ans.

AFP/RP

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV ce « petit moment privilégié » qu’elle offrira aux téléspectateurs de TF1
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .