12 jurés tiennent entre leurs mains le sort de Donald Trump lors de son procès

Présidentielle américaine 2024 : le candidat alternatif « Robert Kennedy Jr » se plaint de ne pas pouvoir débattre avec Biden et Trump

Le candidat indépendant à la Maison Blanche Robert Kennedy Jr s’est plaint auprès de l’instance chargée du bon déroulement de la campagne d’avoir été exclu du débat télévisé entre Joe Biden et Donald Trump, a indiqué mercredi son équipe de campagne.

Robert Kennedy Jr – AFP




Par - avec Belga

Publié le 29/05/2024 à 21h58

Le candidat indépendant à la Maison Blanche Robert Kennedy Jr s’est plaint auprès de l’instance chargée du bon déroulement de la campagne d’avoir été exclu du débat télévisé entre Joe Biden et Donald Trump, a indiqué mercredi son équipe de campagne.

vidéos

Le neveu du président assassiné « JFK » accuse la chaîne CNN, qui doit diffuser le 27 juin un premier face-à-face entre Biden et Trump, de l’avoir exclu du débat.

Ses avocats ont déposé mardi une plainte auprès de la Commission électorale fédérale, affirmant que l’équipe de Joe Biden avait ouvertement exigé qu’il ne soit pas présent et notant que des médias américains avaient rapporté que Donald Trump avait « reçu l’assurance de CNN que M. Kennedy serait exclu ».

Au cœur également de la plainte : l’obligation donnée par la chaîne, de participer au débat, de figurer sur les bulletins de vote d’un nombre suffisant d’Etats d’ici le 20 juin.

Or, cet avocat spécialisé en droit de l’environnement, rejeté par une grande partie du clan Kennedy, n’est pour l’instant enregistré que dans sept États.

« RFK Jr » n’a quasiment aucune chance de victoire en novembre, avec un peu plus de 10 % d’intentions de vote dans les sondages. Mais les Démocrates comme les Républicains s’inquiètent de son impact dans les États clés, où cela pourrait faire basculer les votes des indécis d’un côté ou de l’autre.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV derniers jours pour voir ce film d’action vertigineux avec Dwayne Johnson
NEXT Deux morts dans le crash d’un ULM à Saint-Pol-de-Léon, dans le Finistère