pourquoi les séries sur l’amour cartonnent et que disent-elles de nous ? – .

Nouvelles

Publié le 29/05/2024 à 16h57
Mis à jour 29/05/2024 à 16h57

Lecture 3 min.

Jeunes (et beaux) célibataires en quête d’amour ou à l’épreuve, voilà un concept qui fonctionne extrêmement bien sur la plateforme Netflix et qui ravit les internautes saison après saison. Mais pourquoi sommes-nous captivés par les vies amoureuses et les tourments des autres ? Amélie Boukhobza, psychologue clinicienne, nous l’explique.

Brittany choisira-t-elle Sergio comme mari (même si tout les oppose !) Matt pardonnera-t-il à Vanessa d’avoir revu son ex (suivi par les caméras) ? C’est le genre de questions essentielles que les productions aiment Ultimatum Ou L’amour est aveugledeux succès indéniables sur Netflix qui, forts de leur succès, sont également disponibles en versions coréenne, brésilienne, etc. Mais alors, qu’est-ce qui nous fascine tant dans ces vies (et ces situations amoureuses) si éloignées de la nôtre ?

Trouver l’amour, ou le reconquérir, des thèmes qui marchent

L’ingrédient principal de ces séries est bien sûr l’amour (et l’engagement), un thème tellement universel. Mais sur Netflix, celui-ci n’est jamais simple.

Dans Love is Blind, des jeunes célibataires se retrouvent à l’aveugle (dans des « capsules d’amour » séparées par un mur) pour faire connaissance et se choisir. Puis dehors, pour voir comment leur amour évolue dans la vraie vie, avant de se dire oui ou non devant l’autel.

Dans Ultimatum, les couples sont déjà formés, mais n’ont pas encore franchi le pas. L’émission leur offre donc la possibilité de rencontrer d’autres célibataires (et plus s’ils le souhaitent), de prendre LA décision : continuer et se marier, ou y rester. Des tourments que l’on savoure tranquillement depuis le fond de son canapé, pendant que les couples du casting semblent parier sur leur avenir. La France n’est cependant pas en reste dans la course, avec des programmes comme Marié au premier regard, ou même moi‘L’Île de la Tentation qui rassemblent des milliers de téléspectateurs derrière leurs écrans.

Une légère tendance au voyeurisme assumée

Mais pourquoi ça marche si bien ? Pour Amélie Boukhobza, la raison est simple : ces programmes jouent sur une tendance que nous avons tous plus ou moins.

« Les émissions télévisées comme « Love is Blind » ou « Ultimatum » fascinent beaucoup d’entre nous. Spontanément, on pourrait dire que l’être humain a une tendance naturelle à voyeurisme. Plonger son regard dans l’intimité et les rebondissements des couples, même à travers un écran, est une tentation à laquelle il est difficile de résister. Le spectateur se retrouve ainsi dans la position d’un voyeur, et cela fonctionne parfaitement. »

D’ailleurs, dans l’histoire notre posture est la plus simple : nous observons certes, mais depuis notre salon : «Ces spectacles permettent d’observer les dynamiques relationnelles et les conflits sans les conséquences réelles de l’implication personnelle. Cela nous offre la possibilité de vivre par procuration des expériences émotionnelles intenses.

Une aventure scénarisée

Le voyeurisme n’est pas le seul ingrédient qui nous fait suivre les aventures de Sydney, Paul et de leurs amis. Bien entendu, la production connaît tous les veines à exploiter et nous laisse peu de répit en mettant en avant tel ou tel aspect de la relation. “Nous pouvons nous reconnaître dans certains participants, projeter nos propres désirs et peurs dans certaines histoires, et parfois même ressentir un effet cathartique. Les intrigues de ces émissions sont conçues pour générer du suspense et du drame, captivant ainsi l’attention des téléspectateurs. Les rebondissements et les conflits créent une tension émotionnelle permanente qui nous intéresse.

Une envie (parfois secrète) de démystifier l’amour

Enfin, il y a une dernière raison, un peu plus psychologique, qui nous invite à regarder ces programmes. “Ces émissions de rencontres mettent en évidence les normes et attentes sociales en matière de relations amoureuses. Ils offrent un champ d’observation passionnant pour comprendre comment chacun navigue dans ces normes. souligne notre psychologue. Et que l’amour soit aveugle ou non, c’est avant tout (et pour toujours) un grand mystère… »Nous avons toujours ce désir persistant de comprendre et de découvrir les secrets de l’amour. Regarder les autres peut, parfois, nous apporter un élément de réponse.





Slide : 10 signes qui prouvent que vous n’êtes plus amoureux

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Mort d’Anouk Aimée, icône du cinéma français du XXe siècle, à 92 ans
NEXT Pétrole en légère baisse, appréhensions sur la demande