“J’attends beaucoup de Kyrielle des Vaux, elle doit bien se préparer au Prix du Président de la République.” – .

De Solvalla à Vincennes, Charley Mottier connaît une période chargée. Le week-end dernier, le jeune entraîneur était en Suède où son résident Idéal du Rocher a tenté sa chance dans le Coupe de Suède (Gr.2). Deuxième de sa batterie, le fils de Clif du Pommereux termine sixième de la course. Ce vendredi, retour à Vincennes où son pensionnaire Kyrielle des Vaux tentera de renouer avec le succès en vue de Prix ​​du Président de la République (Gr.1) le 23 juin.

Charley, ce week-end suédois a été intense. Idéal du Rocher termine deuxième de sa batterie, puis sixième de la Coupe de Suède. Quelle est votre évaluation ?

«J’ai un bilan positif. Je suis fier de mon cheval. Il a très bien couru dans sa batterie et il a fait ce qu’il a pu en finale. Je ne voulais pas qu’il le prenne mal et c’était le cas, il est revenu intact. Ce week-end a été satisfaisant, ce fut une expérience enrichissante.

On parle toujours de l’ambiance fantastique de Solvalla, pouvez-vous confirmer ?

« L’ambiance est complètement différente de ce qu’on connaît en France. J’ai été très impressionné par cet amour du public pour le cheval lui-même. Ce n’est pas comme en France et c’est très agréable en fait.

Kyrielle des Vaux courra le Prix Lavater ce vendredi, comment va-t-elle depuis sa course à Caen le 11 mai ?

« Ma jument va bien. Je pense qu’elle va améliorer sa condition par rapport à sa dernière course. Je l’espère en tout cas, il faut bien se préparer au grand objectif qu’est le Prix du Président de la République. Je m’attends à une bonne course ce vendredi.

Elle a désormais deux courses dans les jambes après ses vacances de printemps. L’avez-vous à 100 % de sa capacité ?

« 100%, je ne pense pas mais elle n’est pas loin de son meilleur niveau. Pour le moment, elle a sa place sur le podium mais je surveille attentivement l’opposition. A part ça, je trouve qu’elle est un peu moins affûtée ces derniers temps. A Caen, nous sommes quatrièmes même si elle n’a plus quitté le podium depuis octobre. Je ne dis pas qu’elle est décevante mais elle doit être un peu rassurante car nous nous battons encore pour cela. succès. Ce ne sera pas une tâche facile mais je veux lui donner une vraie chance. Elle doit s’aguerrir et se préparer au mieux au Prix du Président de la République.»

Comment la situez-vous dans la hiérarchie de cette génération de trotteurs montés ?

« Elle a prouvé qu’elle était l’une des meilleures de sa génération. L’hiver dernier, Kyrielle a fait preuve de régularité et a remporté deux belles courses. Il y a des clients sérieux comme Kyt Kat qui nous a battu mais aussi Kelly de Banville qui est régulière. Nous verrons comment les nouveaux s’acclimatent. Le Karma par exemple débute dans la spécialité, on ne peut que se méfier même si ce n’est pas le même sport. . C’est difficile de dire qu’elle est la meilleure, mais elle est assez haut placée dans la hiérarchie.

Le présentez-vous déferré sur les pattes avant et protégé sur les pattes arrière ?

“Exactement. Elle a gagné dans cette configuration dans le Prix Louis Le Bourg et je pense qu’elle gagnera également dans le Prix du Président de la République. J’ai essayé de la déchausser pour son retour mais je n’y suis pas parvenu, je l’ai trouvé si confortable.

Le Prix Lavater – Etrier 4 ans Q3 sera à suivre sur Equidia ce vendredi 31 mai à 21h05

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Éric Gagné organisera un match à Montréal le mois prochain
NEXT Lucy Letby, tueuse d’infirmières nouveau-nées britannique, jugée pour un autre meurtre d’enfant