Une journée avec Pierrot, chef à la cantine de Guiler-sur-Goyen

Une journée avec Pierrot, chef à la cantine de Guiler-sur-Goyen
Une journée avec Pierrot, chef à la cantine de Guiler-sur-Goyen

Jusqu’en 2022, les repas à la cantine de Guiler-sur-Goyen étaient assurés par une entreprise de restauration collective. Pour offrir un service plus de qualité aux enfants, la commune a décidé de recruter son propre chef : Pierrot Warocquier. Originaire de Lille, il a créé une nouvelle dynamique, plus locale, plus bio. Pierrot travaille des produits frais, locaux et de saison. Les légumes viennent de Guiler-sur-Goyen et Ploneis, les viandes de Guengat, Gourlizon et Plouhinec, les poissons de Plozévet. «Je fais mes recherches en fonction du coût alimentaire par enfant fixé par la mairie», explique le chef, qui accueille 35 convives par jour, auxquels s’ajoutent une fois par mois les personnes âgées de la commune invitées à déjeuner à la cantine.

De la fantaisie dans les assiettes

7h30 : Pierrot est déjà habillé, prêt à préparer son menu du jour : cocotte de carottes-curry-pain d’épices, mafé végétarien et cake citron-sésame. «Je recherche de nouvelles recettes dans des livres de cuisine et sur Internet», dit-il. Car ce chef aime mettre de la fantaisie dans les assiettes pour surprendre ses petits convives, « des clients très exigeants », sourit-il. Quand ça ne leur plaît pas, ils vous le disent tout de suite ! »

11h30 : tout est prêt. Les enfants se mettent à table et profitent des plats du jour. « On me donne carte blanche et je crois qu’ici à la cantine, il faut que ça soit bon tous les jours comme au restaurant », souligne Pierrot.

type="image/jpeg">>
Pierrot Warocquier, chef du restaurant scolaire de Guiler-sur-Goyen, prépare 35 repas chaque jour : « On me donne carte blanche et je crois qu’ici à la cantine, il faut que ce soit bon tous les jours comme au restaurant ». (LAURENCE PRIMÉ)

13h30 : le déjeuner est terminé, Pierrot commence la deuxième partie de sa journée. Après avoir nettoyé la cuisine et le réfectoire de fond en comble, il s’installe devant son ordinateur pour ses commandes et autres démarches administratives.

16h30 : le cours se termine et une nouvelle mission commence pour Pierrot : préparer et servir le goûter aux enfants de la garderie. À cela s’ajoute une aide aux devoirs pour les plus grands.

17h30 : Pierrot termine sa journée de travail, prêt pour une nouvelle aventure culinaire le lendemain.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le contexte des élections législatives à La Réunion
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .