son procès contre Stormy Daniels est terminé, ce qui l’attend… – .

son procès contre Stormy Daniels est terminé, ce qui l’attend… – .
son procès contre Stormy Daniels est terminé, ce qui l’attend… – .

Le procès est enfin terminé. Pendant six semaines, le tribunal de New York a été le théâtre du procès entre l’ancien président républicain Donald Trump et une ancienne actrice pornographique et Playmate, Stormy Daniels. Démarré en avril dernier malgré des événements dramatiques, le procès jugeait l’époux de Melania Trump, accusé d’avoir falsifié des documents comptables pour éviter un scandale sexuel en 2016, alors qu’il faisait campagne pour l’élection présidentielle américaine. Mardi 28 mai, le procès s’est terminé, laissant Donald Trump attendre le jugement qui sera prochainement rendu par les douze membres du jury populaire dans cette affaire pénale.

Ce dernier sera guidé par le juge Juan Merchan et devra décider du sort de celui qui a acheté le silence de Stormy Daniels moyennant un transfert de 130 000 dollars. Si les avocats de l’ancien président réclament l’acquittement, les douze New-Yorkais du jury devront décider si l’homme d’affaires est coupable « au-delà de tout doute raisonnable » d’avoir falsifié des documents, et s’il l’a fait dans le but de commettre ou de dissimuler un autre délit. Ils pourront également décider que le Républicain, candidat à la présidentielle de 2024, n’est pas totalement coupable mais seulement partiellement des 34 délits de falsification qui lui sont reprochés. Enfin, si le jury ne parvient pas à s’entendre sur un verdict, le procès pourrait être annulé et repris, si le bureau du procureur de Manhattan décide de poursuivre les poursuites contre le père de Barron Trump, explique le Huffington Post.

Ce statut inédit qu’aurait Donald Trump s’il était reconnu coupable

Si les douze membres du jury devaient se prononcer, sur la seule base des éléments du procès, sur la culpabilité de l’ancien président controversé, cela pourrait lui conférer un statut sans précédent dans l’histoire des États-Unis. En effet, s’il était reconnu coupable des 34 chefs d’accusation retenus contre lui, Donald Trump pourrait devenir le premier président à être condamné pénalement dans l’histoire des États-Unis. Un statut qu’il préférerait éviter : candidat à la présidentielle cette année, cela ne devrait pas favoriser sa campagne. Reste à savoir si le jury rendra son verdict avant le 5 novembre, date des prochaines élections.

Article rédigé 6Medias.

Crédits photos : Zuma Press/Bestimage

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La famille demande 80 000 $ à la NASA pour un objet spatial tombé sur leur maison
NEXT quand les milliardaires jettent tout leur poids derrière Donald Trump et Joe Biden