Le procès de Donald Trump touche à sa fin, le jury se retirera et se prononcera sur un verdict ce mercredi

Le procès de Donald Trump touche à sa fin, le jury se retirera et se prononcera sur un verdict ce mercredi
Le procès de Donald Trump touche à sa fin, le jury se retirera et se prononcera sur un verdict ce mercredi

Après six semaines de débats, dominés par des histoires de sexe, d’argent et de politique, le jury se réunira à huis clos ce mercredi 29 mai pour décider du sort de l’ancien président américain.

La défense et l’accusation se sont engagées dans un ultime échange d’armes ce mardi 28 mai lors du procès de Donald Trump à New York, dernier acte avant que les 12 jurés ne se retirent mercredi pour statuer sur le verdict du premier procès pénal d’un ancien président américain. .

Le jury entamera ses délibérations à huis clos ce mercredi 29 mai. Avec une question : l’ancien président des États-Unis, qui aspire à revenir à la Maison Blanche, était-il coupable de 34 falsifications de documents comptables, destinées à cacher un paiement de 130 000 dollars à l’actrice de cinéma X Stormy Daniels pour éviter un scandale sexuel à la toute fin de sa campagne présidentielle de 2016 ?

Une réponse positive provoquerait un séisme politique. Le candidat républicain de 77 ans pourrait faire appel et, en tout cas, se présenter aux élections du 5 novembre face à Joe Biden, 81 ans.

Mais sous le poids considérable de la première condamnation pénale d’un ancien président.

“Quel ennui!”

Au cours d’un réquisitoire de six heures, le procureur Joshua Steinglass a tenté une dernière fois de convaincre les jurés que derrière les falsifications comptables, « le cœur de cette affaire est un complot et une dissimulation » pour remporter l’élection contre Hillary Clinton en 2016.

L’intention de tricher de Donald Trump « ne pourrait pas être plus évidente », tonnait le magistrat juste avant que l’ancien président ne quitte la salle d’audience vers 20 heures. « Quel ennui ! », pouvait-on lire dans l’après-midi sur son compte Truth Social.

L’argent a servi à acheter le silence de l’actrice sur une relation sexuelle qu’elle affirme avoir eue en 2006 avec le milliardaire républicain, un épisode démenti par Donald Trump et dont elle a longuement parlé lors du procès, parlant d’un acte « consenti » mais où le « rapport de force » était déséquilibré.

L’histoire de Stormy Daniels « est tortueuse, elle met les gens mal à l’aise. C’est cette sortie devant le peuple américain que l’accusé a voulu éviter”, a assuré Joshua Steinglass. « Stormy Daniels est le mobile », a-t-il insisté.

Mais pour l’avocat de Donald Trump, Todd Blanche, “il n’y avait aucune intention de fraude ni aucun complot visant à influencer” le vote. Et le paiement à Stormy Daniels n’était que le résultat d’une « extorsion » contre le candidat républicain.

Au terme d’une débat de trois heures, l’avocat a mis en garde les jurés contre toute tentation de faire de leur verdict un « référendum » pour ou contre Donald Trump, dont redoutent le retour au pouvoir certains Américains. “Si on s’en tient” aux preuves, “c’est un verdict de non-culpabilité, vite fait, bravo”, a conclu l’avocat.

Les plus lus

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Giorgia Meloni pourrait encore jouer un rôle crucial pour le Parti populaire européen au Parlement, estiment des analystes – Euractiv FR – .
NEXT Argovienne Alessio holt sich die letzte Rose – .