Il y a 70 ans, on découvrait la présence de pétrole en Seine-et-Marne

Il y a 70 ans, on découvrait la présence de pétrole en Seine-et-Marne
Il y a 70 ans, on découvrait la présence de pétrole en Seine-et-Marne

Par

William Lacaille

Publié le

28 mai 2024 à 15h07

Voir mon actualité
Suivre La République de Seine et Marne

Alors que les nouvelles rappelle que le forage pétrolier sont nombreux en Seine-et-Marne, replongeant dans dans les archives de La République de Seine-et-MarneNous y trouvons Découverte de la première marée noire dans le département.

Une nappe à la frontière ?

Dans 1953, un grosse opération de recherche géologique a été entreprise par l’Autorité Pétrolière Autonome. L’objectif était alors de découvrir le présence ou non liquide précieux dans le sous-sol de Seine-et-Marne et ses environs.

En 1954, après avoir créé « un carte géologique très complète », comme l’indiquent nos archives, il s’agit d’un « derrick » de 45 mètres de haut qui est mis en place. Tous les équipements de forage seront installés à Courgivaux, une commune limitrophe de la Seine-et-Marne.

Plusieurs carottage de 2 000 mètres de profondeur sont effectués pour s’assurer que la carte était correcte en ce qui concerne cette nappe partagée entre Seine-et-Marne et Marne. UN échantillon, « soumis aux rayons ultraviolets, devient jaune fluoce qui indiquait la présence de pétrole ou de gaz d’origine pétrolière », écrivait alors notre journaliste.

Tout n’était pas encore gagné puisqu’il fallait alors certifier la rentabilité de la concession, mais une nappe était bel et bien présente en Seine-et-Marne ! Dans 1958c’est pour Coulommes que le pétrole va vraiment jaillirconfirmant ressources pétrolières importantes.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV rebondissement dans l’enquête 24 ans plus tard
NEXT Comment s’est-elle imposée comme l’une des meilleures actrices de sa génération ? – .