Appel urgent de l’ONU au cessez-le-feu après les frappes israéliennes à Rafah

Appel urgent de l’ONU au cessez-le-feu après les frappes israéliennes à Rafah
Appel urgent de l’ONU au cessez-le-feu après les frappes israéliennes à Rafah

28/05/2024

Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Tor Wennesland, a condamné lundi les frappes aériennes israéliennes contre les tentes de personnes déplacées dans la ville de Rafah, au sud de Gaza. Ces frappes ont causé la mort de plus de 35 Palestiniens, dont des femmes et des enfants, et blessé des dizaines de personnes.

M. Wennesland a ajouté dans un communiqué de presse sa profonde consternation face à ces morts, malgré les déclarations de Tsahal affirmant avoir pris pour cible une installation du Hamas et tué deux militants de haut rang. Il a appelé les autorités israéliennes à enquêter de manière approfondie et transparente sur l’incident, à traduire en justice les responsables des actes répréhensibles et à prendre des mesures immédiates pour mieux protéger les civils. Il a également réitéré l’appel du Secrétaire général à un cessez-le-feu immédiat et à la libération immédiate et inconditionnelle de tous les otages.

Ces événements surviennent alors que la Cour internationale de Justice (CIJ) a ordonné à Israël de mettre fin à son offensive, soulignant un « risque immense » pour les centaines de milliers de réfugiés palestiniens à Rafah, dans la partie la plus méridionale de la bande de Gaza.

Le chef des droits de l’homme de l’ONU, Volker Türk, a exprimé lundi son horreur face aux nouvelles victimes civiles à Gaza suite aux frappes aériennes israéliennes sur le camp de personnes déplacées de Rafah. Il a souligné qu’il n’y a littéralement aucun endroit sûr à Gaza et a appelé Israël à cesser son offensive militaire dans le gouvernorat de Rafah, conformément à l’arrêt de la CIJ.

La Directrice générale de l’UNICEF, Catherine Russell, a qualifié d’inacceptable le meurtre d’enfants abrités dans des tentes de fortune, appelant à un cessez-le-feu immédiat, à la libération inconditionnelle de tous les otages et à la fin du massacre insensé d’enfants.

L’UNRWA a également qualifié d’horribles les informations faisant état de nouvelles attaques contre des familles dans un camp de personnes déplacées dans le sud de la bande de Gaza, affirmant que Gaza est l’enfer sur terre. Selon le dernier bilan du ministère de la Santé de Gaza, ces frappes aériennes israéliennes ont fait 45 morts et 249 blessés.

Gnetnouvelles

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Confirmation d’un risque élevé de décès prématuré
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .