Roland Garros. Gracheva seulement bleu éclaircie, les favoris assurent… Ce qu’il faut retenir de la 2ème journée

Roland Garros. Gracheva seulement bleu éclaircie, les favoris assurent… Ce qu’il faut retenir de la 2ème journée
Roland Garros. Gracheva seulement bleu éclaircie, les favoris assurent… Ce qu’il faut retenir de la 2ème journée

Cette deuxième journée de Roland-Garros a connu un point d’orgue : la probable dernière danse du maître des lieux, Rafael Nadal, qui s’est vaillamment battu mais qui a logiquement éclaté face à l’Allemand Alexander Zverev, numéro 4 mondial, sans toutefois annoncer que c’était son dernier match. Ce lundi 27 mai marquait aussi l’entrée en lice de nouveaux Français, à l’image d’Arthur Fils, tête de série numéro 29, déjà parti. Et des favoris comme Tsitsipas, Sinner, ou encore Swiatek, qui en ont profité pour montrer leurs muscles et accéder au deuxième tour. On fait le point.

Arthur Fils tombe de haut, Clara Burel gâche l’occasion

Tête de série pour la première fois de sa carrière, Arthur Fils a été battu d’entrée par Matteo Arnaldi en quatre sets (6-3, 4-6, 6-4, 6-2). Le Français n’a jamais trouvé la clé face à un adversaire contre lequel il a concédé une quatrième défaite en autant de matches. Après la défaite précoce d’Ugo Humbert, c’est une nouvelle désillusion pour le tennis français. Hugo Gaston s’est incliné face à l’Américain Ben Shelton en quatre sets (3-6, 6-3, 6-4, 6-4). Luca Van Assche a subi le même sort après sa défaite en trois sets face au Canadien Denis Shapovalov (6-3, 6-4, 6-4).

De son côté, Clara Burel a offert une superbe résistance à la Russe Anna Kalinskaya, tête de série numéro 23. Mais la Rennaise s’est inclinée sur le fil (7-6, 7-5). Elsa Jacquemot a été largement battue par Ana Bogdan (6-1, 6-3).

La seule vraie bonne nouvelle de la journée a été la victoire de la Française Varvara Gracheva face à la septième joueuse mondiale, Maria Sakkari. Le joueur naturalisé en mai 2023 s’est imposé en trois sets (3-6, 6-4, 6-3). Dans le duel 100% français, Diane Parry a pris le meilleur sur Fiona Ferro en trois sets (3-6, 6-3, 6-3) et affrontera Elina Svitolina au prochain tour. Tout comme Diane Parry, vainqueur de Fiona Ferro en trois sets (3-6, 6-3, 6-3).

Tsitsipas, Sinner et Swiatek déjà en forme

Accroché dès le premier set, Stefanos Tsitsipas (GRE, 9) n’a pas tremblé pour venir à bout du Hongrois Martin Fucsovics en trois sets (7-6, 6-4, 6-1). Le vainqueur de Monte Carlo semble parfaitement lancé.

En un peu plus de deux heures, le numéro deux mondial Jannik Sinner (ITA, 2) a assuré ses débuts sur terre battue. Sans donner de détails, il s’est débarrassé de l’Américain Christopher Eubanks (6-3, 6-3, 6-4). De quoi rassurer l’Italien qui était très gêné par sa hanche depuis plusieurs semaines, au point d’avoir des doutes sur sa participation au grand chelem parisien. Mais il est là, et là, prêt à détrôner Novak Djokovic de sa place de numéro un mondial en cas de victoire finale.

Chez les femmes, Léolie Jeanjean était déjà très heureuse d’avoir passé les trois tours de qualification pour intégrer le tableau principal. Et face à la tornade Iga Swiatek, la Française n’a pas pesé beaucoup. la numéro un mondiale polonaise ne lui a laissé que trois petits jeux, réglant l’affaire en à peine 1 heure (6-2, 6-1).

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV sans Mbappé, l’équipe de France ne gagne pas
NEXT EN DIRECT – Élections législatives : pour Hollande, « le macronisme, c’est fini » – Libération