Montgolfière, vélos adaptés et animations, une journée de rencontre autour du handicap

Montgolfière, vélos adaptés et animations, une journée de rencontre autour du handicap
Montgolfière, vélos adaptés et animations, une journée de rencontre autour du handicap

l’essentiel
Le handicap, qu’il soit visible ou non, soulève des questions majeures quant à l’intégration des personnes handicapées. La Nuit du Handicap, une association nationale, propose chaque année un événement dans de nombreuses villes pour lutter contre tous les stéréotypes.

Marie-Caroline Selle, fondatrice de l’association Lola & Cie, est l’animatrice et l’instigatrice de cet événement national depuis 2018. « La nouveauté cette année, c’est que nous nous installons à Pujols, à la Salle du Palay le samedi 15 juin. , pour cette nouvelle Nuit du Handicap ». Et le choix de ce lieu n’est pas anodin comme nous le verrons plus loin. « Nous envisageons cet événement dans un esprit territorial. Tout le monde est concerné, car chacun de nous vient ou connaît une ou plusieurs personnes handicapées, visibles ou non. C’est un véritable sujet social et humain majeur à apprendre et à mettre en œuvre, à tous les niveaux de la société, le bien-vivre ensemble. Alors certes, de nombreuses actions et adaptations ont été menées, « mais il reste encore beaucoup à faire dans ce travail d’accueil et d’inclusion des personnes handicapées ».

« L’emplacement répond aux critères d’accessibilité »

« C’est un collectif d’associations qui se charge d’organiser cette Nuit du Handicap. Et chaque année, de nouveaux partenaires viennent nous rejoindre. L’avantage de ce type d’événement, c’est que tout le monde est au même niveau, les vues ne sont plus les mêmes. Et chaque année, nous proposons de nouvelles activités, de nouveaux événements et de nouvelles découvertes. Nous pouvons retrouver tous nos partenaires et le programme sur le site national. Et si le site de cette Nuit du Handicap (cette journée dans le cas de Pujols) a été déplacé, auparavant, il avait lieu place d’Aquitaine, « c’est d’une part pour correspondre le mieux possible aux critères d’accessibilité ». , mais aussi pour accueillir de nouvelles activités.

Une montgolfière et un monopode électrique avec un fauteuil roulant

Et parmi ces nouvelles activités, deux sont particulièrement intéressantes. Le premier vient du Lot-et-Garonne, de Villeréal justement avec la Station Bee’s, créée en 2020 par Frédérique et Franck Evrard. « Nous avons toujours eu la volonté de promouvoir le cyclisme pour tous. Notre activité principale est la location de vélos, qu’ils soient électriques ou traditionnels. Mais nous avons souhaité proposer une offre complémentaire pour les personnes en situation de handicap. D’une part, nous proposons la location de trottinettes électriques pour les personnes par exemple qui ont des problèmes d’équilibre ou qui souhaitent être rassurées avec 3 roues pour se déplacer. Par contre, nous en avons deux. monopodes électriques avec fauteuil roulant installé à l’avant. C’est un équipement que nous avons acheté à Agen auprès de son inventeur. C’est un réel plaisir de voir les sourires des familles qui peuvent se promener avec leur enfant en situation. invalidité. Si nous participons à tous ces événements, c’est aussi pour nous faire connaître et voir ces sourires.

Et le point culminant de la journée sera la présence de Philippe Foubert, président et fondateur de l’association « La montgolfière pour tous ». « Nous faisons voler des personnes handicapées en montgolfière à l’aide de matériel adapté. C’est-à-dire que nous avons remplacé la nacelle traditionnelle (tissée en rotin) par une armature en acier inoxydable qui supporte une banquette biplace. Dans cette configuration très particulière et exceptionnelle dans le monde de la montgolfière, le passager est confortablement assis et en toute sécurité. attelés à la structure. La vision horizontale et verticale du paysage est totale et les émotions ressenties sont totalement saisissantes. un handicap moteur ou sensoriel, mais aussi aux personnes valides souhaitant une aventure aérienne rare et spectaculaire. Notre base est située à Jonzac, en Charente-Maritime, mais nous nous déplaçons presque partout, en Europe et dans le monde. de plus, seuls 2 pilotes dans le monde peuvent voler avec des passagers handicapés.

Passionné de vol en montgolfière depuis 40 ans, Philippe a pris cette décision suite à de nombreux accidents de moto et de multiples rencontres avec le monde du handicap. « J’étais policier moto à Paris. Et j’ai eu beaucoup d’hospitalisations. C’est en 2018 que j’ai pris la décision de proposer aux personnes handicapées les joies du vol en montgolfière. En fait cette idée est née d’une réflexion personnelle : si après un accident, je me retrouvais en fauteuil roulant, pourrais-je encore voler ? L’idée était là et je l’ai mise en pratique. Site de Pujols Si la météo le permet, je pourrai gonfler la montgolfière, mais il ne sera pas possible de voler.

Une journée pour changer notre regard sur le handicap grâce à la passion de tous ces bénévoles et de toutes les personnes impliquées dans l’inclusion pour tous.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Apple prévoit des iPhone, Apple Watch et MacBook Pro plus fins
NEXT Un grand buteur va-t-il snober le PSG ? – .