« J’aurais eu besoin que Zverev ne joue pas à son meilleur »

« J’aurais eu besoin que Zverev ne joue pas à son meilleur »
« J’aurais eu besoin que Zverev ne joue pas à son meilleur »

Après une sortie émouvante, au lendemain de sa défaite à 1euh Face à Alexander Zverev (6-3, 7-6, 6-3), Rafael Nadal est arrivé très vite en conférence de presse, lundi 27 mai.

Pouvez-vous décrire votre ressenti sur ce match contre Alexander Zverev ?

J’ai montré que j’étais prêt pour ce match. Lorsque vous n’êtes pas tête de série, vous affrontez l’un des meilleurs au monde. Comme je l’ai dit, j’ai passé une bonne semaine d’entraînement, je me sentais mieux que jamais. Aujourd’hui c’était pareil mais j’avais un excellent adversaire qui a très bien joué. J’ai servi tout le set dans le deuxième set, j’ai breaké au début du troisième set… Je n’étais pas si loin. Au final, j’étais prêt à construire mon jeu. J’aurais eu besoin qu’il ne joue pas à son meilleur niveau. Mais j’ai joué à un bon niveau par rapport à mes tournois précédents. Si c’est la dernière fois que je joue ici, je suis en paix avec moi-même. J’ai toujours tout donné pour être prêt pour ce tournoi ces vingt dernières années. J’ai perdu mais au moins je suis revenu ici.

“Mon corps est une jungle depuis plusieurs années”

Quelle a été votre approche de ce match en particulier ?

Je ne sais pas ce que me réservent les prochains mois. Mon état d’esprit était d’être prêt pour les Jeux olympiques. Je suis entré sur le terrain avec cette étrange impression que j’allais jouer un premier tour de Roland-Garros sans être favori. C’était difficile pour moi de jouer à un meilleur niveau, dans le contexte actuel. Quand on ne joue pas beaucoup de tournois, il est normal que votre niveau fluctue. La meilleure façon de garder votre intensité, votre concentration, c’est de jouer de manière compétitive. Je n’ai fait qu’une bonne semaine d’entraînement mais ce n’est pas suffisant pour jouer à ce niveau.

De nombreux joueurs, comme Novak Djokovic et Iga Swiatek, sont venus vous voir disputer ce match. Qu’en penses-tu ?

Je pense que c’est normal. Si Novak jouait son dernier Open d’Australie, je serais probablement allé le voir. Je suis heureux de laisser un bel héritage à Roland-Garros et parmi d’autres joueurs.

A LIRE AUSSI. EN IMAGES, EN IMAGES. Roland-Garros : revivez la possible dernière de Rafael Nadal à Philippe-Chatrier

Vous sentez-vous prêt pour une série de matchs à haute intensité ?

Mon corps est une jungle depuis plusieurs années. Certains jours, j’ai l’impression qu’un tigre m’a mordu… Mais les dernières semaines ont été positives. Je pense que si je devais rejouer demain, je le pourrais. Mais j’ai perdu (des rires). J’ai besoin de savoir ce qui m’attend maintenant. Mon objectif est désormais de participer aux Jeux Olympiques.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le dernier signe que McCourt est loin d’être une vente
NEXT Le prix de cette piscine hors sol étonne les connaisseurs, promo folle à découvrir