Prison, bien… Ce que risque Pierre Palmade, renvoyé devant le tribunal pour blessures involontaires

Prison, bien… Ce que risque Pierre Palmade, renvoyé devant le tribunal pour blessures involontaires
Prison, bien… Ce que risque Pierre Palmade, renvoyé devant le tribunal pour blessures involontaires

L’acteur risque jusqu’à 14 ans de prison et 200 000 euros d’amende après l’accident de la route dans lequel trois personnes ont été grièvement blessées en février 2023, dont une femme qui avait perdu le bébé qu’elle attendait.

L’acteur Pierre Palmade sera en effet jugé. Ce lundi 27 mai, le parquet de Melun a annoncé dans un communiqué le non-lieu de l’acteur et humoriste pour « blessures involontaires » devant le tribunal correctionnel après l’accident de la route qu’il a provoqué le 10 février 2023 à Villiers-en-Bière ( Seine-et-Marne).

Il risque jusqu’à 14 ans de prison et 200 000 euros d’amende. « Deux circonstances aggravantes ont été retenues », analyse Me Antoine Régley auprès de BFMTV.com.

Deux circonstances aggravantes retenues

Le juge d’instruction chargé de l’information judiciaire renvoie Pierre Palmade devant le tribunal pour « blessures involontaires d’un conducteur ayant délibérément violé une obligation particulière de prudence ou de sécurité et ayant fait usage de stupéfiants ».

« En considérant ces deux circonstances aggravantes, Pierre Palmade encourt jusqu’à sept ans de prison. Une peine doublée en raison de l’état de récidive légale», explique Me Antoine Régley. Le comédien avait déjà été reconnu coupable d’un délit lié à la drogue.

Selon l’avocat spécialisé en sécurité routière, Pierre Palmade pourrait échapper à la prison. « Il ne les fera pas (les 14 ans de prison, NDLR). Aujourd’hui, les personnes reconnues coupables de blessures involontaires aggravées sont incarcérées dans moins de 5 % des cas.

Pour Me Antoine Régley, Pierre Palmade risque « une peine de prison ferme qui peut être modifiée par un sursis probatoire important ».

Les parties civiles « déplorent évidemment ce choix »

Le 10 février 2023, Pierre Palmade était au volant d’une voiture qui percutait un véhicule arrivant devant à Villiers-en-Bière (Seine-et-Marne). Le grave accident a fait trois personnes grièvement blessées, outre l’acteur : un homme, son fils, sa belle-sœur, qui a perdu le bébé qu’elle attendait après la collision.

Un expert médical a conclu que le bébé porté par la passagère enceinte, qui a subi une césarienne à la suite de l’accident, était décédé avant la naissance et ne pouvait donc pas être légalement considéré comme une personne humaine.

« Les experts considèrent aussi que s’il n’y avait pas eu d’accident, l’enfant serait né vivant. La causalité directe de sa mort étant l’accident”, a précisé une Source proche du dossier alors que le parquet de Melun avait requis un procès pour “homicide involontaire”.

L’avocat des blessés a réagi avec « consternation » à l’annonce de ce non-lieu pour « blessures involontaires ». « Les parties civiles que nous représentons déplorent évidemment ce choix, au regard des éléments du dossier et du droit positif, mais également au regard de la pudeur et de l’humanité les plus élémentaires », a déploré Me Mourad Battikh dans un communiqué.

Les plus lus

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une étude montre que les pompes à chaleur sont moins chères que les chaudières à gaz après 10 à 16 ans
NEXT Hanouna le recadre en direct